www.trafic-amenage.com/forum

Entraide pour l'aménagement de tout fourgon et pour l'entretien du Trafic

L'art du fourgon aménagé Accueil du Forum
Master II, 2009, L3H2, vacances et weekend
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Répondre au sujet    Accueil du Forum -> ICI on se les montre ICI on se les montre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Maartus
Traficoteur


Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 35
Localisation: Vendée
Véhicule: Master L3H2

MessagePosté le: Mar 30 Aoû 16 19:32 Répondre en citant

Bonjour à tous,

A mon tour de présenter mon aménagement.
C'est mon deuxième projet. Le premier a été fait sur base de Citroën Jumper L3H2, 2.5D atmo, 86cv de 1995. Je l'ai eu 5 ans. 5 ans de travaux, a recommencer des éléments, corriger des erreurs de conception, de mauvais choix de matériaux ou de choix techniques. Mais 5 ans d'excellents weekend et vacances avec ma chérie !

Il est parti à la casse en septembre 2014, nous nous sommes donc mis en quête de notre nouvelle monture.


Notre choix s'est porté sur un Renault Master II de 2009, tôlé, L3H2, 2.5dCi 120cv, 75 000 km, boîte 6, avec régulateur mais sans clim. Autant dire le jour et la nuit par rapport au Jumper !
Parcequ'on s'est rendu compte que les 86cv atmo de l'ancien étaient trop à la peine, le moindre faux-plat nécessitait le passage de la 4e et la perte
de 10 ou 20 km/h, le moindre dépassement de scooter devient une opération périlleuse ! Et je ne vous parle pas du bruit, 4h de route et vous avez la tête comme une pastèque !
Enfin bref, les diesels modernes ont leur défauts, mais on ne peut pas leur enlever leur confort de conduite. Et question fiabilité, j'ai un collègue qui
gère une flotte d'une quinzaine de ces engins dans les TP, et il n'a pas à s'en plaindre.

Et début 2015, la bonne occasion se présente. Le Master est dans le garage !




S'en suit 2 mois de cogitations, de croquis, de visites sur le forum. Et puis en Mars, début des travaux.
J'ai commencé par la pose d'un radar et d'une camera de recul. Ce n'est pas indispensable, mais avec 5,90m de long, cela simplifie un peu les manœuvres.

J'ai installé la caméra dans le cache plastique au dessus de la plaque





Les capteurs du radar sont placés dans les plastiques en bas des portières (mince je n'ai pas de photo). Bonne idée au premier abord, il m'a quand
même fallu rallonger les cables de 2 capteurs, parce que le chemin est long pour sortir de la portière droite et rejoindre le boîtier de commande du radar, qui lui est placé dans la portière gauche ! Et c'est du câble coaxial de 3mm, je vous explique pas la pression au moment de la soudure ! enfin ça marche...

Et puis j'ai attaqué l'aménagement proprement dit par la pose des lanternaux : 1 Fiamma 40x40 à l'arrière (chambre), un deuxième au niveau de la

douche, un 28x28 au niveau du réchaud et un 50x50 à l'avant. Pas de mystère pour la pose : découpe à la scie sauteuse, antirouille sur la découpe, contre cadre en bois à l'intérieur collé au SIKA 11FC+, rattrapage des rainures du toit avec des morceaux de profilé PVC collés au SIKA 521 UV cette fois-ci et enfin collage du lanterneaux et joint au SIKA 521 UV.




Ensuite collage du panneau solaire 150w. J'ai collé au SIKA 11FC+ deux cornières alu dans le sens longitudinal et j'ai vissé le cadre du panneau a

travers ces cornières. (les photos ne sont peut être pas très clair, je pourrais en refaire d'autres)




Et puis c'est le démontage des placages intérieur. Pas de mauvaises surprises, c'était le camion d'un menuisier cuisiniste. Donc à part de la poussière, RAS.





Puis début de l'isolation par le collage à la néoprene de liège en 4mm. J'en profite également pour passer quelques gaines ICTA dans les renforts.





J'ai ensuite collé au SIKA 11FC+ des tasseaux qui me permettront de visser le contre plaqué.




Je rajoute ensuite du polystyrène extrudé. Déjà testé sur mon Jumper, ça se travaille facilement, ça ne grince pas et ca na coute pas trop chère.



La suite pour plus tard... Cool

MAJ du 30/08

On passe ensuite au collage des tasseaux au plafond


Tout en continuant le liège et l'extrudé au plafond. Pour faire tenir les plaques d'extrudé au plafond, j'ai utilisé de la bande papier à placo que j'ai agrafé aux tasseaux



On poursuit avec de l'isobulle



Et on termine par le contre plaqué de 10mm. J'ai ré-utilisé celui qui était déjà installé parce qu'il était en bon état. Il aura juste fallu ré-ajuster les
plaques. Pour les portes arrière et la latérale, c'est du 5mm. J'ai pris le contre-plaqué chez Leroy Merlin, c'est le CP extérieur. C'est un peu chère, y'a sans doute mieux ailleurs, mais la qualité est là. Rien à voir avec le CP de chez Brico dépôt que j'avais utilisé pour mon 1er aménagement. Il avait moisi dès le premier automne, et ce n'était pas un problème de ventilation. J'avais dû le remplacer entierrement...



Passage des câbles des spots dans l'extrudé du plafond, puis collage de l'isobulle.



Et enfin arrive le moment de découper le CP 5mm pour le plafond. J'avais une plaque de 3m de long, il me fallait donc un patron. Je l'ai fait, là encore avec des bandes papier à placo que j'ai scotché ensemble pour déterminer l'emplacement des lanternaux, des différents renforts latéraux, des 2 cheminées (chauffage et chauffe eau). On redessine ensuite le tout sur la plaque de CP, on découpe, on présente et... ça marche ! Mise à part une cheminée qui n'a pas été percée au bon endroit, le reste impeccable. Je me suis étonné moi même ! Ne reste qu'a visser.



Il ne me manquera qu'une petite plaque à l'avant



Même traitement pour la porte latérale. J'ai mis très peu d'isolant sur la partie basse, à cause des tringleries et des renforts assez imposants.



Le plancher sera traité de manière beaucoup plus "light", seulement de l'isobulle. J'avais mis 20mm d'extrudé sur mon ancien camion et le CP de 15 directement dessus. Pour celui-çi, j'ai fais l'impasse pour gagner 2 cm en hauteur ce qui me permet de tenir presque debout (je mesure 186cm). J'ai ensuite remis en place le CP de 15 d'origine.



Et on termine par l'isolation et le placage des deux passages de roues.




MAJ du 06/09


L'agencement intérieur.

Maintenant qu'il est isolé et plaqué, on passe à une étape nettement plus intéressante !
Dans notre cahier des charges, nous avions envie d'un camion assez confortable, et pas trop de manipulations. Dans un L3H2, cela doit être possible.

Après maintes réflexions, on arrive au plan, enfin au croquis suivant ! :


On y trouve donc un lit permanent 140x190, une douche, un réchaud gaz, un chauffage, eau froide / eau chaude, frigo compression.
Il y aura quelques changements dans les plans en cours de route, mais l'essentiel est là.

On commence par positionner le bac à douche, en prenant soin de vérifier si l'évacuation débouche librement sous le camion. Dans mon cas, je n'avais qu'une seule position possible.


Puis on fixe les parois de la douche avec des equerres. J'ai utilisé du CP extérieur de 15mm sur lequel j'ai collé à la néoprene un revêtement de sol.
J'ai également vissé un petit pan coupe pour cacher le renfort et pour intégrer les 2 spots.


A côté de la douche, on trouve une colonne dans laquelle sont placé, de bas en haut : le bac à batterie, le frigo, un tiroir puis 2 compartiments de
rangement. J'y reviendrais sans doute plus tard, mais le frigo est un congélateur modifié (je ne vous dis pas où j'ai piqué l'idée !!! ) et le
compartiment à batteries en renferme 2 de 100 Ah.


Et à côté de cette colonne, j'ai placé un coffre qui servira de banquette. J'ai ensuite confectionné un faux placher pour pouvoir caser les tableaux
électriques.


De l'autre côté du couloir central, j'ai fabriqué le meuble "réchaud / évier / coffre à gaz". Il est constitué de CP de 15mm et des profilés d'angle et de
chant REIMO. Pour la finition, j'ai appliqué 2 couches de peinture et 2 de vernis satin avec léger ponçage entre chaque couche.
Je viens de farfouiller dans mes photos, et je me rend compte que je n'en ai pas pris pendant la fabrication du meuble... Tant pis, je mets celle du
meuble fini.
On a donc, du côté de la porte latérale, le réchaud avec un placard en dessous. Le réchaud est "enfoncé" dans le meuble pour pouvoir disposer d'un plan de travail supplémentaire une fois le couvercle refermé. J'ai utilisé de la résine pour le couvercle pour qu'il résiste mieux.


En retournant vers l'arrière du fourgon, j'ai placé un évier inox (1er prix BricoDépot) avec mitigeur classique (je n'utilise pas de pompe immergée). Il a ensuite fallu optimiser un maximum l'espace sous l'évier, en tenant compte de la forme de la cuve, du siphon, de l'évacuation de l'évier... Je suis assez content du résultat, de gauche à droite, on trouve un placard pour les bouteilles d'eau (et aussi cubi de rosé :mrgreen: ), un tiroir, le popo chimique en dessous, un 2e tiroir et le coffre à gaz en bas à droite. Il était prévu à l'origine pour une 13kg propane, mais les plans on changé en cours de route. J'y reviendrais plus tard !


A l'arrière, la chambre est constitué d'un sommier à latte, légèrement raccourci pour pouvoir rentrer et d'un meuble haut, intégrant 2 placards, une réglette LED, un vide poche avec prise USB et... un radio reveil ! Marre de tatônner pour trouver le portable en pleine nuit pour savoir l'heure ! J'ai pris un modèle avec un transfo en 5v, j'ai récupéré une prise USB sur une vielle souris, 2 points de soudure et hop, branché sur la prise USB.





A l'avant, au-dessus de la banquette et de la future table, un meuble haut avec autoradio, prise USB et vide poche. Montage également d'une
embase pivotante sur le siège conducteur, pour faire face à la banquette.


To be continued

MAJ du 08/09

Fabrication et pose de la 'façade' de la douche. Elle est réalisée en 4 morceaux de CP de 15 assemblés entre eux par rainure et fausse languette.



A l'avant, réalisation de l'assise de la banquette. De la mousse, du tissu, des agrafes et c'est parti !



Fabrication ensuite du prototype de la table. Dans un premier temps, je pensais la faire simplement rabatable le long du mur. Et finalement je me
suis dis qu'il serait pratique qu'elle puisse pivoter légèrement pour pouvoir s'asseoir plus facilement sur le siège conducteur. Essai concluant pendant les vacances, je vais pouvoir la faire en définitif, avec pourquoi pas des rallonges, car elle n'est pas très grande.



Installation de la façade du meuble frigo



Montage d'un petit meuble haut au dessus de l'évier.



Dans la chambre, meuble haut d'un côté, éclairage de l'autre. Je pensais mettre 2 meubles haut, et puis j'ai eu peur de m'assommer en me levant si j'avais un meuble juste au-dessus de la tête !



Le sommier est à lattes. Je l'ai légèrement raccourci et soudé 2 cornières à ses extrémités afin qu'il puisse reposer sur les renforts latéraux.



Au niveau de la tête et du pied de lit, j'ai collé au SIKA des bandes de CP de 10 directement sur la tôle. Un peu de liège, de l'isobulle et une plaque
de CP de 5 pour gagner quelques précieux cm de longueur de lit. Je mesure 186cm et c'est un peu juste. Par chance, la chérie est plus petite, du coup je squatte un peu de son côté en diagonale !
Pour l'habillage, de l'onduline agrafée au CP puis un morceau de tissu et des clous de tapissier.



La suite, l'électricité...


MAJ du 20/09

Passons à la partie électrique maintenant.
J'avoue ne pas avoir passé beaucoup de temps à essayer de calculer la capacité de batterie dont j'allais avoir besoin, je dirais même que je n'ai rien calculé du tout ! :mrgreen:
Mon raisonnement a été le suivant : je pars sur une batterie au plomb classique de 100Ah. Ca tombe bien, c'est la même capacité de celle moteur donc pratique a interchanger en cas de panne (ça m'est déjà arrivé...). Et re- ça tombe bien, j'en ai une en stock.
Comme j'installe un frigo compression et un chauffage webasto, je me dis q'une 2e batterie de 100Ah à décharge lente cette fois (plomb calcium), me permettrait d'être tranquille niveau autonomie, surtout que j'ajoute à cela un panneau solaire de 100w.

Concrètement, les deux batteries sont placées dans des bacs étanches sous le frigo.



J'ai calculé au plus juste les dimensions de ce coffre à batterie. Du coup, je n'arrive même pas à les sangler, mes mains ne passent pas...
Il me reste à installer un petit évent pour la ventilation.

Pour la recharge, je n'ai pas utilisé de coupleur, simplement des relais. (je n'ai pas de mérite, j'ai pompé l'idée ici). Les batteries sont reliées entre
elles par du câble de 10mm². Il y a un relais de couplage pour chacune des 2 batteries auxiliaires, relais commandé par un autre relais en automaintien, lui même actionné par un bouton poussoir. J'ai utilisé le poussoir du dégivrage arrière. Je me suis dit que sur mon fourgon tolé, il ne va pas me servir beaucoup ! Et j'ai récupéré le 2e à la casse.
Un petit ampèremètre sur la route, histoire de savoir si les batteries sont chargées.
Les relais sont alimentés pas du 12v après contact, donc les batteries se dé-couplent dès le moteur éteint.



Et surtout on n'oublie pas les fusibles au plus proche de chacune des batteries. Sur mon ancien camion, les câbles de couplage passaient au-dessus de l'échappement. Avec les vibrations, ils ont glissés, malgré les colliers qui étaient sensés les maintenir, jusqu'à toucher la ligne d'échappement. Je vous mets la photo du rendu final...



A l'avant, au pied de la banquette, j'ai aménagé un faux-plancher, dans lequel j'ai rassemblé une bonne partie de l'équipement électrique : bornier, porte-fusible, régulateur de charge solaire, tableau 220v et chargeur. J'ai placé la prise 220v extérieur au niveau de l'attelage.
J'ai rajouté 2 petits interrupteurs sur le chargeur qui me permettent de choisir laquelle des 3 batteries je souhaite recharger.



Concernant le frigo, j'ai opté pour la solution du congélateur modifié (géniale idée par ailleurs, félicitations à l'inventeur ! ).
Le convertisseur 12-220 1000w pur sinus à trouvé sa place sous la banquette, ainsi que le 2e thermostat. Je l'ai câblé sur le câble qui relie la
télécommande au convertisseur. La minuterie a rejoint le tableau 220v.





MAJ du 10/10

Un petit mot concernant le circuit gaz.
A l'origine du projet, les consommateurs de gaz étaient un réchaud 2 feux, un chauffe eau instantané de maison et un chauffage type Truma S2200.
Je m'étais donc porté sur du gaz propane en bouteille de 13Kg. J'ai donc réalisé un coffre étanche pour ce type de bouteille et réalisé un circuit
provisoire pour les vacances 2015. (avec alimentation du réchaud et du chauffe eau uniquement, je n'avais pas encore acheté le chauffage)



Conclusion après 3 semaines de vacances : le chauffe eau instantané, ca fonctionne, mais on est quand même à la limite dans nos fourgon. Je
m'explique : le brûleur ne se déclenche qu'a partir d'un certain seuil de pression et/ou débit. Malheureusement, ma petite pompe Fiamma est à la
limite de ce seuil de déclenchement, sous la douche, il faut donc ouvrir le robinet en grand et tendre l'oreille pour entendre si le brûleur s'enflamme ! Et il n'était pas rare qu'il s'éteigne au moment du rinçage. Vive les douches écossaises ! Et la veilleuse était soufflée par la fermeture de la porte latérale. Ajoutez à ça un encombrement conséquent, une cheminée d'un diamètre conséquent également (et qui chauffe fort et très vite, j'ai été surpris), et d'une impossibilité de faire cohabiter les tuyaux gaz brulé du chauffage et chauffe eau dans l'espace que j'avais prévu, je me suis mis en quête d'un nouveau moyen de production d'eau chaude.
Après une nouvelle recherche sur ce merveilleux forum, j'ai découvert les échangeur eau/eau et les chaudières Webasto. Je suis donc passé à ce
système là. Je détaillerais l'installation plus tard.

Tout ça pour dire que j'ai abandonné le chauffe eau gaz et le chauffage gaz. Ne me reste plus que le réchaud à alimenter... avec une 13Kg !
Un petit tour sur Leboncoin et me voila équipé de 2 bouteilles R907 Camping Gaz. On va pouvoir gagner un peu de place !



Du coup, j'en profite pour déplacer le coffre à gaz. Il trouvera sa place dans le placard sous le réchaud.
J'ai donc cloisonné le placard, fait des joints pour le rendre étanche, percé le sol pour la ventilation. J'ai utilisé un bout de PE D32 pour le conduit,
avec un bout de moustiquaire. Un plaque de contre plaqué percé du diamètre de la bouteille sert à la maintenir en place, une sangle bloque le tout.
Le reste du circuit est classique : bouteille, lyre, détendeur, cuivre d6 avec raccords à olive, vanne et 15cm de tuyau caoutchouc pour relier le réchaud.



La suite, la plomberie...


MAJ du 29/11

Je continue avec la plomberie.
Rien de bien original là dedans, je suis parti sur une réserve de 100L, placée sous le lit, entre les passages de roues. Cela nous donne une autonomie de 4 voir 5 jours à 2 hors cuisine. Le réservoir est maintenu en place par un cadre en tasseau vissé au plancher et par des sangles passant par des anneaux qui eux traversent le plancher en tôle.



Le tuyau de remplissage est reliée à la coupelle de remplissage qui est dans la douche. Je ne la voulais pas sur la carrosserie et je ne voulais pas risquer l'inondation au moment du remplissage ! Sur ce point, le contrat est rempli et je ne le regrette pas !

J'ai installé le vase d'expansion avec une pompe à membrane Fiamma pour alimenter le mitigeur standard de l'évier et le thermostatique de la douche.
Pour l'eau chaude, j'avais installé dans un premier temps un chauffe eau gaz instantané de maison. Comme expliqué plus haut, j'ai abandonné l'idée contre un échangeur eau / eau de 10L. La chauffe se fait soit par un circuit d'eau chaude, soit par une résistance électrique 220v.



Et pour relier tout ça, j'ai utilisé... du cuivre. Pas au tout début, j'avais utilisé du tuyau armé bleu et rouge, mais ça ne me plaisait pas : pas facile d'intercaler des vannes, beaucoup de collier de serrage, difficile de bien ranger les tuyaux... (oui je sais, un peu maniaque le gars). Et puis comme j'avais envie de m'essayer à la brasure à l'étain et bien je me suis lancé ! Tout n'est pas en cuivre, j'ai mis pas mal de flexibles pour qu'il y ait une certaine souplesse dans le réseau et qu'il puisse absorber un peu mieux les vibrations.
J'ai donc une vanne de sectionnement en sortie de réservoir (en cas de problème), et trois vannes de vidanges (réservoir, circuit eau froide et chaude) reliée à l'extérieur. Les tubes en cuivres sont en légère pente pour permettre une vidange correcte des circuits (maniaque je vous dis).





La suite, ce sera le Webasto

MAJ du 28/10/2018

A l'origine du projet, l'eau chaude et le chauffage étaient prévus au gaz, chauffe-eau gaz instantannée de maison (récuperé sur mon ancien camion) et Truma S (pas encore acheté). J'avais même installé 2 cheminées pour l'evacuation des gaz.
Et puis finalement, j'ai été amené a revoir ma copie : le chauffe-eau est assez encombrant, pas très sécure et non homologable, je n'arrivais pas faire passer mes gaines de cheminées proprement sans prendre trop de place.
Petit tour sur le forum, je découvre les chauffe-eau à échangeur eau-eau et les chaudière à gazole. En voila une bonne idée ! Me voici donc à la recherche d'une chaudière sur le bon coin. Toujours aux alentours de 350€, je décide donc d'aller faire un tour dans la casse du coin. Résultat, un Webasto Thermotop complet trouvé sur une 806 (version sans pompe de circulation). Le tout pour... 20€. Impeccable !



Après un rapide nettoyage du bruleur, je parviens à le faire fonctionner, mais pas de manière très fiable. D'après mes recherches, la bougie aurait du plomb dans l'aile. Vu le prix d'achat de l'ensemble, je choisis d'investir un peu d'argent dans un kit brûleur complet, avec bougie et tous les joints. Et j'ai bien fait puisqu'il tourne sans soucis depuis cette date là.



Je l'ai donc installé sous le châssis, rajouté une pompe pour la circulation du liquide, que j'ai raccordée à une minuterie, pour qu'elle continue de tourner pendant toute la phase d'extinction. Le circuit est constitué de durite récupérée en casse également. Des nourrices permettent d'alimenter le chauffe-eau d'une part, et un petit radiateur 45x45 d'autre part.



Et au point le plus haut du circuit, j'ai installé un vase d'expansion de R19 (acheté sur Oscaro) qui a l'avantage d'être traversant. J'arrive à un volume de liquide dans le circuit d’à peine 4L. Je cherche à augmenter ce volume car la chaudière fonctionne à répétition et ça pourrait être la cause

Pour le raccordement en gazole, après avoir lu attentivement les posts relatif au sujet, il s'avèrerait que le piquage peut s'effectuer soit avant la pompe injection, soit sur la conduite de retour.
Après observation du compartiment moteur, je décide de me piquer juste avant le filtre à gazole. J'achète le petit T en laiton qui va bien, un coup de cutter et quelques colliers plus tard, la pompe est raccordée. La chaudière tourne, et le moteur aussi ! J'ai acheté un petit filtre à inséré avant la pompe. Il faudra que je l'installe.



Maintenant, j'en suis rendu au dossier d'homologation.


Dernière édition par Maartus le Dim 28 Oct 18 19:03; édité 10 fois
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
HD72
Traficaménageur


Inscrit le: 27 Jan 2016
Messages: 1288
Localisation: Sarthe
Véhicule: MasterII 2.5l 120DCI

MessagePosté le: Mar 30 Aoû 16 20:37 Répondre en citant

Bon choix pour la motorisation, j'ai le meme modele mais en L2.Je viens de passer le cap des 190000kms, tout est d'origine sauf les 3 silents-blocs moteur qui était HS et qui engendrait des vibrations bizarres quand le moteur était en charge....
Petite question,, tu ne fait pas d'ouverture latérale?
@+
_____________________
Si j'étais Dieu je ne croirais pas en moi. Si j'étais moi, je me méfierais! (H.F. Thiefaine)
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maartus
Traficoteur


Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 35
Localisation: Vendée
Véhicule: Master L3H2

MessagePosté le: Mar 30 Aoû 16 21:44 Répondre en citant

Bonsoir HD72,

Ton camion confirme les bons echos que j'ai eu sur ce modèle !

Je ne fais pas d'ouverture latérale, c'est vrai. Mon ancien camion en avait 2 petites à l'arrière de la cabine

et je me suis rendu compte qu'on laissait quasiment en permanence le rideau occultant. Du coup je ne me suis même pas posé la question pour celui-çi. J'ai juste un peu forcé sur le nombre et la taille des lanternaux : un 50x50, deux 40x40 et un 28x28, tous avec couvercle "crystal". Avec la lumière provenant de la cabine, c'est suffisant pour nous.
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maartus
Traficoteur


Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 35
Localisation: Vendée
Véhicule: Master L3H2

MessagePosté le: Mar 06 Sep 16 19:24 Répondre en citant

Bonjour,

Mise à jour du 06/09
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
HD72
Traficaménageur


Inscrit le: 27 Jan 2016
Messages: 1288
Localisation: Sarthe
Véhicule: MasterII 2.5l 120DCI

MessagePosté le: Mar 06 Sep 16 20:52 Répondre en citant

Bonjour,
Te reste plus qu'à mettre le siège passager pivotant (à moins que cela soit déjà fait....)
Coté conducteur (sur mon master...) afin de faire pivoter le siège conducteur, je suis obligé de desserrer le frein à main donc obligation de penser à caler le camion si il est en pente... Cool
_____________________
Si j'étais Dieu je ne croirais pas en moi. Si j'étais moi, je me méfierais! (H.F. Thiefaine)
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maartus
Traficoteur


Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 35
Localisation: Vendée
Véhicule: Master L3H2

MessagePosté le: Mer 07 Sep 16 21:06 Répondre en citant

Tu as raison, j'aimerais bien avoir le siège passager pivotant. Mais j'en suis encore à la première étape : trouver un siège passager en bon état et avec le même tissu ! C'est pas gagné.

Concernant le siège conducteur qui butte dans le frein à main, j'ai évidemment le même problème :evil: . J'avais vu, je crois bien que c'est ici, quelqu'un qui avait raccourci l'avant du support du frein à main. Je m'étais dit qu'il fallait que je tente la modification, mais je dois dire que j'appréhende un peu :mrgreen:
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AudimanBzh
Traficaménageur


Inscrit le: 06 Aoû 2015
Messages: 921
Localisation: Finistère-Sud
Véhicule: Master II ph3 L3H2

MessagePosté le: Jeu 08 Sep 16 7:33 Répondre en citant

Super boulot bravo, j'ai hâte de voir la suite :yes:

Ça ne pose aucun soucis de faire pivoter le siège conducteur avec la banquette passager ? Si ça se fait nickel c'est mon prochain achat !!

Le frein à main sur beaucoup camping de camping car il faut le desserrer pivoter le siège et resserrer. Ça doit être un coup à prendre
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Maartus
Traficoteur


Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 35
Localisation: Vendée
Véhicule: Master L3H2

MessagePosté le: Jeu 08 Sep 16 17:33 Répondre en citant

Bonjour,
La banquette ne gêne pas pour la rotation du siège, mais le volant, oui ! Il faut que le siège soit suffisamment reculé (je suis grand donc moi ça va) et il faut redresser le dossier pour quil puisse passer.
Pour le frein à main, on s'y fait, faut juste pas oublié de passer une vitesse avant. Le plus pénible, c'est quand il est grimpé sur ses cales, je rajoute 2 cales en bois pour quil ne redescende pas.
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ravely
Modérateur


Inscrit le: 09 Juil 2010
Messages: 15123
Localisation: BdR 13
Véhicule: Traf/star II L2H1

MessagePosté le: Jeu 08 Sep 16 17:50 Répondre en citant

Très original ton meuble de cuisine, il me semble bien que c'est la première fois que j'en vois un comme ça ici. :yes:
_____________________
pensée du jour :Quand tu sais que tu pourras plus avoir les cheveux de Lorenzo Lamas dans "le rebelle", tu te dis que finalement ta gueule de Bruce Willis dans le miroir du matin, c'est bien aussi....
ravely

@ Mon 1ier Traf L2H1 dit "Le jaune"
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AudimanBzh
Traficaménageur


Inscrit le: 06 Aoû 2015
Messages: 921
Localisation: Finistère-Sud
Véhicule: Master II ph3 L3H2

MessagePosté le: Jeu 08 Sep 16 18:24 Répondre en citant

Oui je suis d'accord assez fan du concept et les profils d'angle c'est très jolie aussi.

Merci pour ton retour sur l'embase pivotante, tu l'as prise ou la tienne ?
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
HD72
Traficaménageur


Inscrit le: 27 Jan 2016
Messages: 1288
Localisation: Sarthe
Véhicule: MasterII 2.5l 120DCI

MessagePosté le: Jeu 08 Sep 16 20:11 Répondre en citant

AudimanBzh a écrit:
Le frein à main sur beaucoup camping de camping car il faut le desserrer pivoter le siège et resserrer. Ça doit être un coup à prendre


Ne pas oublier d'ouvrir la porte, aussi et desserrer le frein à main...
Si le fourgon est en pente ou sur cale, c'est pas simple :yes:
_____________________
Si j'étais Dieu je ne croirais pas en moi. Si j'étais moi, je me méfierais! (H.F. Thiefaine)
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
seb-anti-t
Traficaménageur


Inscrit le: 22 Sep 2008
Messages: 2118
Localisation: ales 30
Véhicule: mast L1H2 +traf l2H1

MessagePosté le: Jeu 08 Sep 16 20:25 Répondre en citant

beau taf :yes:
_____________________
ayé le TRAFIC EST LA : faudrait qu'un jour je fasse la présentation

je me suis autoproclamé MR TOUT PAREIL
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maartus
Traficoteur


Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 35
Localisation: Vendée
Véhicule: Master L3H2

MessagePosté le: Jeu 08 Sep 16 21:12 Répondre en citant

Merci pour les commentaires :yes:

Après essai cet été, je suis assez satisfait du positionnement du réchaud. On ne bloque pas le "couloir" central pendant la popote, la ventilation est nickel avec la porte latérale à côté et le lanterneau juste au dessus. Il faut juste faire attention aux courants d'air trop violents !

L'embase pivotante, je l'ai prise chez Ludospace. Pour une embase "spéciale Master", j'ai été un peu décu parce qu'il a fallu couper ou raboter certaines pièces du siège pour qu'il puisse pivoter. A moins que je n'ai rien compris au montage :mrgreen:

Edit : MAJ du 08/09
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maartus
Traficoteur


Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 35
Localisation: Vendée
Véhicule: Master L3H2

MessagePosté le: Mar 20 Sep 16 20:58 Répondre en citant

Bonsoir,

MAJ du 20/09 :D
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Esteban
Maître floodeur


Inscrit le: 12 Fév 2005
Messages: 9257
Localisation: Ma chemise
Véhicule: L'espiègle

MessagePosté le: Mer 21 Sep 16 3:04 Répondre en citant

joli travail :yes:
_____________________
Est-ce qu'on peut dire "j'ai une extinction de voix" en langage des signes ?

Nos ballades en bateau :
http://galopinavoiles.wordpress.com/
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil du Forum -> ICI on se les montre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction originale par : phpBB-fr.com