www.trafic-amenage.com/forum

Entraide pour l'aménagement de tout fourgon et pour l'entretien du Trafic

L'art du fourgon aménagé Accueil du Forum
Trafic II Passenger 2007 L1H1 5/2p Wkend/Vacances Surf/Vélo
Aller à la page 1, 2, 3 ... 18, 19, 20  Suivante
 
Répondre au sujet    Accueil du Forum -> ICI on se les montre ICI on se les montre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hinano
Traficaménageur


Inscrit le: 09 Aoû 2011
Messages: 223
Localisation: Aquitaine
Véhicule: Passenger DCI90 L1H1

MessagePosté le: Ven 31 Jan 14 3:39 Répondre en citant

Voici mon 2ème aménagement réalisé en 1an et demi environ. [Pour +de détails RDV sur le blog]
Pour résumer, il comprend un meuble lit principal amovible intégrant des tiroirs de rangements indépendants et un lit peigne à lattes de 120x190cm, 2 étagères de rangement indépendantes, un coin cuisine à l'arrière du fourgon entièrement intégré sur rails et un coin salon avec table intérieure sur pied escamotable à l'avant du fourgon.
Tout le circuit d'eau est intégré dans un seul tiroir avec chauffe eau instantané à gaz, robinet et douchette, avec une autonomie de 2x19L.
Un circuit électrique 12v composé d'une batterie secondaire 80ah rechargée par coupleur/séparateur alimentant 6 prises USB, 5 éclairages LED intégrés et un spot LED indépendant, 2 prises allume cigare, la pompe immergée du chauffe eau, une glacière à compression de 50L et un convertisseur 12=>220V de 600W.
Un circuit électrique 220V composé d'un branchement discret sous le capot moteur, d'un tableau de protection intégrant 2 prises et d'un chauffage de 500W.


C'est une 1ere main Renault Trafic II Passenger 9 places de fin 2007, en très bon état avec juste un peu de boulot de nettoyage à l'intérieur. Même année, même moteur DCI 90 et même gabarit L1H1 que mon précédent Trafic dont j'étais pleinement satisfait, je reste sur des valeurs sûres. Je voulais trouver un remplaçant à mon premier Trafic qui commençait à accumuler les km au compteur (192 000km). J'avais d'ailleurs mis en "stand by" les améliorations de l'aménagement en attendant de trouver la motivation apportée par un nouveau fourgon ! Avec seulement 99 500km au compteur lors de son achat en janvier 2014, je ne pouvais pas vraiment espérer mieux avec mon budget. L’expérience accumulée durant plus de 2 ans passés avec mon premier fourgon devrait me permettre de tenter d'améliorer l'aménagement ou de refaire des choses différemment.

L'utilisation et la philosophie de départ reste la même, c'est un véhicule qui peux me servir aussi bien au quotidien qu'en weekend improvisé ou en road trip vacances plus longues.
D'où l'importance d'avoir l'essentiel, tout le temps à disposition dans le camion et que les rangements soient optimisés afin que chaque équipement trouve sa place.
Pour ce 2eme camion, je cherchais une version vitrée d'origine à l'arrière avec si possible des vitres qui s'ouvrent pour avoir de la lumière et de l'aération à l'arrière (sans devoir percer la carrosserie).
La petite clim manuelle à l'avant c'est un bonus non négligeable en été ici dans le sud, il y a également la clim à l'arrière pour les passagers.
La version Passenger est vraiment top, la finition et l'habillage à l'arrière changent complètement de la caisse 100% dépouillée de mon précédent fourgon : PVC épais partout au sol, marche pieds couvrant sur la porte latéral, garnitures/habillages à l'arrière, passages de roues arrières isolés, ciel de toit partout au plafond...
Je souhaite conserver les 2 fenêtres qui s'ouvrent au niveau de la porte latérale coulissante pour la lumière, la visibilité en conduite et l'aération la nuit.
Je n'ai plus de longboard, mais des planches de surf plus courtes, une 6'2 et la 7'2 de la demoiselle.
Pas de coffre au sol dans la longueur, ce n'est pas compatible avec l'utilisation de la banquette, on stockera donc les planches soit sur le lit, suspendues au plafond ou à l’extérieur sur les barres de toit à l'étape.

Pour le rangement et le couchage, j'envisage d'adapter le principe utilisé sur mon précédent fourgon pour sa fiabilité, sa rigidité et sa longévité. En essayant de l'améliorer.
Exit le meuble évier placé au niveau de la porte latérale sur mon précédent trafic mais je base tout mon aménagement sur ce principe d'avoir le maximum d'équipements prêts à l'emploi et accessibles depuis l'extérieur. Par expérience, j'ai vu que nous ne "vivons" pas dans le fourgon, mais plutôt autour. C'est difficile d'avoir la même philosophie "de vivre à l'intérieur" comme dans un grand Camping Car sans que ça devienne vraiment dinette dans un si petit fourgon je trouve. J'envisage notre van un peu comme une tente autour de laquelle on campe, mais une tente bien plus pratique et optimisée !
Pas d'évier donc, mais il devient évident qu'avoir de l'eau chaude serait un confort non négligeable. Se doucher et être propre c'est la base en camping, mais se doucher avec de l'eau chaude, c'est pas du luxe, c'est juste le bonheur ! En extérieur il fait toujours plus frais le soir au moment de se laver, même dans le sud en été, avec de l'eau chaude on peut se doucher à n'importe quelle heure.

Banquettes et places assises :

Les banquettes arrières sont sorties pour procéder à un bon nettoyage. La banquette (avec dossier fixe) du rang 2 ne sera pas utilisée dans le futur aménagement. Exit aussi la plage arrière et ses supports. Je les conserve pour utiliser exceptionnellement le trafic en minibus l'hiver pour aller skier entre amis par exemple. Je veux aussi garder la possibilité de remettre le trafic en minibus en vue de sa revente.

La banquette du rang 3 est avancée au niveau du rang 2. Cette banquette est vraiment très pratique car son dossier est entièrement rabattable et on peux basculer toute la banquette vers l'avant. J'en avais entendu parler, mais je suis agréablement surpris de la voir en vrai, elle est vraiment bien conçue. Je suis aussi impressionné par le système de fixation de la banquette au sol, pratique et facile à déverrouiller, sans outils.
Par contre inutile d'envisager sortir la banquette du camion tout seul vu son poids, mais l'opération s'effectue rapidement à 2. L'idée était d'adapter le principe d'aménagement de mon camion précédent pour pouvoir installer et enlever cette banquette facilement sans démonter l'aménagement. En gros l'hiver j'utilise le Passenger en 5 places et à partir du printemps je dépose la banquette pour profiter du camion en 2 places avec ma chérie.

La banquette 2 places à l'avant du Passenger est échangée avec le siège passager de mon ancien trafic.
La banquette 2 places est raide avec son dossier fixe, c'est bien pour les trajets courts et monter une embase tournante dessus est moins pratique et coûte plus cher.
Je vous garantie qu'on apprécie vraiment le confort d'un siège passager au dossier inclinable sur les longs trajets, ils sont rares alors quand on a la chance d'en avoir un on le garde !
Je réinstalle aussi nos embases tournantes maison pour pouvoir tourner les 2 sièges avant à l'arrêt et créer le coin salon pour le soir où la pluie.
Des housses de sièges ne sont pas de trop pour protéger l'assise de l'abrasion surtout lorsqu'on monte et descend.


Nettoyage et Isolation

Avec un peu plus de budget pour ce 2ème aménagement je décide de réaliser une isolation peu coûteuse des parois nues et espaces perdus du trafic.
Rien d'ambitieux, ça reste un camion avec d'innombrables ponts thermiques. Toutes les garnitures intérieures et le plancher sont démontées pour nettoyer et faire sécher la mousse du plancher qui est un peu humide.
En 1ère couche d'isolation je prévois d'utiliser du liège, d'après mes recherches c'est un des meilleurs isolants thermique et phonique.
J'utilise un rouleau de liège 4mm d'épaisseur x 50cm x 5m de Bricot Dépot (17€) collé sur les parois basses avec un pot de colle néoprène. Vu le prix je n'ai pas grand chose à perdre. Par expérience un ami m'a conseillé d'éviter les panneaux de liège autocollant, ils n'ont pas tenus et reviennent plus cher.
Je pense que l'isolation la plus efficace est obtenue avec du liège en granulé projeté au pistolet à peinture pour recouvrir intégralement les parties métalliques de la carrosserie à l'intérieur du camion.
Une solution coûteuse qui doit être efficace pour éviter toute formation de condensation sur les parties métalliques mais dont l'isolation thermique ne doit pas non plus être miraculeuse sans une solution d'isolation adaptée à chaque ponts thermiques (fenêtres notamment). Clairement on en a pas l'utilité.

Sur ma version de Passenger, les passages de roue à l'arrière sont très bien isolés d'origine avec une moquette spécifique épaisse.
En 2ème couche mon choix se porte sur un "isolant mince multicouches épais", c'est du 21 couches Novostrat en rouleau de 1m20 x 12m acheté à Castorama (55€ le rouleau), je n'ai pas trouvé moins cher. On l'utilise partout où on peut, dans les portes arrières, la porte coulissante, derrière le maximum de garnitures, pour remplir les montants autour des fenêtres et bourré au maximum les espaces vides. Une fois lancé je n'ai pas pris le temps de faire des photos de la pose du multi-couches. Il servira plus tard a isoler les 2 fenêtres arrières condamnées par les futures étagères ainsi que pour la future isolation du ciel de toit (voir plus bas).

On termine par une couche de sous couche mousse polyéthylène de 2mm en rouleau de 10 x 1m (10€ le rouleau) en dernière épaisseur d'isolant notamment phonique.
Ça permet surtout de finir de remplir tous les petits orifices qu'on ne pouvait pas isoler avec le multi-couches trop épais.
Les montants de ceintures avants sont isolés avec du polyéthylène et du multicouche pour combler le trou dans le montant côté droit au niveau de la trappe d'essence fantôme.
Je rajoute une couche de polyéthylène sous le plancher arrière notamment pour l'isolation phonique et éviter l'humidité. L'isolation du toit sera réalisée plus tard (voir plus bas).

Aération :

Je ne souhaite pas faire de découpes de la carrosserie, vu mes projets d'aménagement j'estime que je peux m'en passer.
Solution trouvée sur le forum, profiter de l'extraction existante à l'arrière du trafic sur les cotés en bas des montants juste derrière les passages de roue.
On démonte la grille pour remplacer les bavettes existantes par une moustiquaire permettant à l'air de circuler dans les 2 sens. Les fenêtres arrières qui s'ouvrent serviront d'aération haute la nuit.


Porte Vélo Fiamma :

C'est bien de pouvoir loger des vélos dans son fourgon, mais sortir les vélos du camion pour pouvoir dormir dedans, ça devient vide pas pratique du tout. Résultat vous préférez laisser les vélos à la maison et adieu les belles balades.
Ayant fait l'acquisition d'un porte vélo Fiamma Carry-Bike Renault Trafic D pour mon premier Trafic, je me suis vite aperçu de ses avantages. Avec les vélos rangés et attachés sur le porte vélo on peut ouvrir/fermer les portes arrières et accéder à l'arrière du camion très simplement.
Chose qui ne serait pas possible avec un hayon à cause du poids des vélos. Vu qu'on amène très souvent les vélos en weekend ou en vacances, le hayon n'apporterait pas que des avantages.

Le seul défaut de ce porte vélo est que d'origine les rails supportant les vélos sont assez haut, sûrement pour éviter de trop masquer les feux arrières du camion. A moins d'avoir des vélos enfants, ils dépassent en hauteur du trafic.
Enlever les vélos pour passer sous les barres de 2m à chaque fois que j'arrive à la plage ou que je vais faire les courses au supermarché... ce n'est pas pour moi !
Le porte vélo a été modifié pour abaisser le support des rails et ne plus avoir les vélos qui dépassent du véhicule en hauteur, la modification est visible sur mon précédent aménagement.
Elle est relativement simple en utilisant 2 tubes inox et ne gène pas la bonne visibilité de la plaque d'immatriculation. Je trouve qu'on voit encore bien les feux et les clignotants à travers les roues à rayons des vélos.
Il a fallu enlever l'essuie glace de la porte arrière gauche qui ne passe plus avec le porte vélo en place.
Au moment de l'isolation des portes arrières, j'ai également choisit de retirer le moteur de l'essuie glace à l'intérieur de la porte, on a installé un bouchon en caoutchouc collé pour l'étanchéité.
Avec l'abaissement du porte vélo, je n'utilise pas le bras d'origine pour le premier vélo mais un bras Fiamma Bike Block pour 2ème vélo et un bras Fiamma Bike Block pour 3ème vélo qui sont plus adaptés à cette configuration. Plusieurs gros cadenas permettent d'attacher correctement les vélos entre eux et au porte vélo.

Film Vitrages :

[V1-2014] Dans un premier temps, j'ai posé un film solaire très foncé pas cher (5€ le rouleau chez Carter-Cash) pour masquer les vitres latérales arrières et les vitres des portes arrières.
Effectivement ce n'est pas de la qualité à ce prix (bulles et décollements au bouts de quelques semaines) mais ça reste plus joli pour masquer les vitres latérales arrières condamnées.
Pas de secret, pour que ça tienne dans le temps il faudra investir dans un vrai film solaire épais et autocollant plutôt que électrostatique.
Toujours le superbe autocollant bien accroché à la porte arrière droite sur les photos, mais j'ai depuis réussi à en venir à bout après plusieurs heures de boulot au décapeur thermique et à l'acétone.
Une vraie saloperie à enlever, le sèche cheveux et le substitut d'acétone n'ayant qu'un effet insignifiant on a du employer les grands moyens.

[V2-2015] J'ai décidé de posé un film micro-perforé blanc sur toutes les vitres arrières du Trafic pour lui redonner un look blanc fourgon un peu plus discret.
Une solution satisfaisante pour avoir de l'intimité à l'intérieur (en journée) tout en gardant une bonne luminosité et vision vers l'extérieur en journée.
C'est plus facile d'être 2 pour manipuler et poser le film, on verra comment ça dure dans le temps. Il faut compter 3m avec une laize de 1m52 pour toutes les vitres du L1H1.
J'ai également démonter l'essuie glace de la porte arrière droite ainsi que son moteur pour ne pas abimer le film vu qu'il se pose à l'extérieur des vitres.

[V3-2016] Le porte vélo Fiamma a un point d'appui sur la vitre de la porte arrière gauche, et le film blanc donc.
A force le film a fini par s’écraser / s'étirer / se déchirer sur quelques centimètres carrés autour de ce point d'appui. Je suis resté comme ça pendant plusieurs mois, mais cette belle "tache noire" au milieu des vitres blanches dénotée un peu... Je suis parti dans l'idée de poser des films UV Variance prédécoupés/thermoformés pour les vitres arrières du trafic. J'ai cherché quelques avis à droite à gauche et il m'a semblé que ça tenait la route. Au moment de commander, j'ai vu que la différence de prix n'était pas énorme avec le "kit complet". J'avais un bon d'achat de 50€ alors je me suis laissé tenté par l'idée de noircir toutes les vitres de la partie arrière pour changer de look. Pour info, j'ai prix les plus foncés Black 05 (et j'ai utilisé mes anciens film électrostatiques en surcouche pour ne pas qu'on aperçoive le multicouches derrière les étagères).
Contrairement à la première fois, on a du re-démonter le meuble lit pour enlever les étagères et atteindre les CP de 5mm masquant les vitres pour pouvoir poser les films.
Je ne vais pas mentir j'ai raté la toute première vitre en oubliant de bien mouiller le film en même temps qu'on retire la pellicule... erreur de débutant. Pourtant il l'explique bien dans la notice et les vidéos de pose que j'avais vu 10 fois... Une fois le coup pris, c'est pas sorcier, ça demande un peu de minutie et le résultat dépends surtout de votre rigueur à nettoyer la vitre parfaitement avant la pose (pour éviter les poussières) et à maroufler parfaitement pour faire sortir toute l'eau. J'ai pu contacter le SAV de Variance directement pour leur racheter juste le film de la vitre en question à un tarif raisonnable (15€), ils ne m'ont même pas fait payer les frais d'envoi.
Une bonne grosse opération (réalisée en 2 fois donc...) mais dont je suis vraiment content car cette fois la pose est propre et le résultat nickel.
Ça fait déjà quelques semaines et ça n'a pas bougé, on verra dans le temps comment ils vieillissent. En tout cas on les a bien appréciées sous le soleil espagnol !
Comme tous les films de vitre c'est efficace en journée, quand la luminosité est plus forte à l'extérieur qu'à l'intérieur. La nuit c'est l'inverse lorsqu'on allume la lumière à l'intérieur.
Donc même avec du film solaire ou du micro perforé, n'oubliez pas qu'il vous faudra des rideaux ou des occultants, surtout pour bien dormir sans luminosité :wink:


Structure principale :

J'ai volontairement décidé de ne pas réaliser de plancher en CP sur lequel poser mes meubles pour ne pas perdre en hauteur utile, ils se poseront directement sur le gros tapis de sol PVC d'origine du Passenger qui assure une très bonne isolation. De toute façon, comme l'explique Olivier, dans un camion l'isolation du toit est plus importante que celle du sol.
Le meuble principal est celui qui va accueillir la majorité des équipements du camion et supportera le sommier du lit, dans le principe de mon aménagement précédent.
Sa conception nous a demandé pas mal de réflexions, d'imagination, d'anticipation, un paquet de recherches et la réalisation de nombreux croquis et plans pour arriver à optimiser le rangement dans un si petit camion.
Avec notre précédent camion et l'expérience accumulée, on s'est aperçu qu'on a quand même pas mal d'équipements à ranger. On a d'abord déterminé et sélectionné les différents équipements qui seront utilisés et rangés dans le camion. Il faut penser à tout, absolument tout. Il y a les équipements que je possède déjà et que je réutilise, mais aussi ceux que je ne possède pas encore et que je compte acheter. Ce serait dommage de devoir tout refaire dans 6 mois parce que ça ne rentre pas... Chaque tiroir doit être aux bonnes dimensions pour ranger les équipements prévus sans perdre trop de place. Exit donc l'idée d'utiliser des tiroirs standards d'une cuisine par exemple.
La hauteur générale du meuble a été conditionnée par 2 contraintes. Pouvoir loger les équipements actuels et futurs dans des tiroirs sur coulisses. Le sommier qui doit arriver à la bonne hauteur pour que le lit puisse être utilisé avec la banquette 3 places repliée dans le camion.
Ceux qui désirent s'inspirer de mon aménagement peuvent donc adapter la hauteur de ce meuble principal à leurs propres contraintes s'ils n'ont pas la banquette : trouver des équipements plus compacts et moins hauts pour réduire la hauteur du meuble et envisager de s'assoir plus facilement sur le lit par exemple.
Dans les plans, il faut tenir compte de toutes les épaisseurs de CP, les marges à laisser pour le bon fonctionnement des tiroirs, l'épaisseur des glissières, le passage d'éventuels câbles électriques, l'épaisseur des montants et fonds de tiroirs etc.

La solution retenue est une structure indépendante carrée en forme de caisson, avec 4 montants verticaux dans la longueur du trafic pour séparer les espaces de rangements, ce sera la partie fixe du futur lit.
L'espace entre le meuble et la banquette doit être suffisant pour pouvoir démonter la banquette (qui recule) sans que le meuble ne gène.Le meuble fait donc 122cm de longueur afin d'utiliser le maximum d'espace disponible.
Il s'arrête juste au niveau du changement de tapis de sol PVC derrière la banquette. A l'arrière il se cale contre (pas dessus) le marche pied en plastique, très proche des portes arrières à son point le plus haut.
Le meuble mesure 120cm de large pour se loger facilement entre les 2 passages de roue arrière en laissant 1cm de marge de chaque côté pour le montant de chaque future étagère.
Un panneau de 120x122cm en CP de 10mm est utilisé pour la base du meuble, les montants font 55cm de haut par 122cm de long.
Le meuble est entièrement réalisé en CP de 10mm d'épaisseur, tous les panneaux sont fixés avec des clous et de la colle à bois pour ne perdre aucun espace avec des tasseaux inutiles.
Une fois tout assemblé c'est suffisamment rigide alors autant ne pas alourdir avec du CP plus épais. J'ai simplement rajouté à l'automne 2015 quelques vis à bois têtes fraisées dans les angles sous le plancher pour bien maintenir les montants du meuble.
Évidemment mon meuble est tout de même assez haut, alors pour perdre le moins de hauteur disponible au dessus, j'utilise un panneau 120x122cm de CP 10mm pour fermer le dessus du meuble sans trop l'alourdir.
Le meuble a une hauteur totale de 57cm, ce qui me laisse une hauteur utile de 55cm à l'intérieur pour mes tiroirs et coulisses.
Il a une capacité de près de 800L de rangement et s'inspire de ce que proposent certains aménageurs pros tels que Variovan ou Campinambulle par exemple.
3 planches de CP de 10mm viennent séparer les 3 compartiments verticaux dans la longueur et apporter de la rigidité à la structure.
On obtient donc 3 compartiments verticaux accessibles par l'intérieur du Trafic, d'une profondeur de 38cm et 35cm au centre. Les 3 mêmes compartiments verticaux accessibles depuis les portes arrières ont une profondeur de 82cm et 85cm au centre.

La longueur des compartiments et des tiroirs a été déterminée en fonction du plus grand modèle de coulisses à sortie totale que j'ai pu trouver, à un prix raisonnable.
Ce sont des Fulterer 6500 en 800mm qui supportent 50kg, elles se trouvent en quincaillerie, elles ont une course de 820mm ce qui explique la longueur de 82cm des tiroirs.
Le compartiment du centre est légèrement plus long (85cm) que les compartiments de droite et gauche pour pouvoir y ranger les increvables sièges de camping Quechua, qui viennent d'être remplacés par le nouveau modèle un peu plus confortable (et neuf surtout). Sans ces 3cm supplémentaires, on n'aurait pas pu fermer les portes arrières. C'est pour cela qu'il faut vraiment tout anticiper, penser à ce que l'on va ranger et où va le ranger.
Pour ne pas perdre d'espace à l'arrière, le compartiment du centre est divisé en 2 dans la hauteur, en bas un simple caisson accueille les sièges. Au dessus un long tiroir de 85cm est destiné à l'épicerie, à l'usage il est super pratique et permet de ranger plein de choses. Les façades avant des tiroirs assurent une belle finition à l'arrière du camion en dissimulant les montants latéraux et les coulisses. Pour l'esthétique, les façades sont fixées par l'intérieur des tiroirs à l'aide de petites équerres vissées et de colle à bois. Le plus simple pour fixer le meuble au Trafic est d'utiliser les trous de fixations existants de la banquette rang n°3 en utilisant 8 boulons inox de la bonne longueur.
Il a fallu trouver un moyen pour que le têtes des boulons ne dépassent à l'intérieur du meuble ce qui gênerait le mouvement des tiroirs ou nous ferait perdre de la hauteur utile.
4 tasseaux sont vissés et collés sous le meuble, au niveau des goulottes de fixation de la banquette n°3.
Des trous suffisamment larges sont percés dans le CP de 10mm du meuble pour laisser passer la douille de la clé et serrer les 8 boulons et leur rondelle inox contre les tasseaux.
Les têtes de boulon sont donc dans "l'épaisseur" du CP de 10mm et ne dépassent pas à l'intérieur du meuble.
Le trou visible sur le côté du plancher du meuble était à l'origine prévu pour l'arrivée de l'électricité dans le tiroir arrière, finalement celle ci se fera par en haut, le chemin le plus court.


Couchage :

Le lit est composé d'un sommier peigne sur mesure qui a pour particularité de se déployer dans la longueur vers l'avant du trafic.Déjà expérimentée avec succès sur mon précédent trafic, cette solution présente plusieurs avantages non négligeables. Une simplicité d'installation du couchage en 30 secondes, on tire le sommier, on emboîte les pieds et on déplie le matelas. Une compacité et un gain de place important vu que le sommier est entièrement rétractable. De plus, le confort de couchage sur des lattes est meilleur qu'un matelas posé sur des planches, et ça le laisse respirer. La partie avant du lit peigne est supportée par un cadre en acier coulissant sur le dessus du meuble. Il est fabriqué à partir de profilés carrés d'acier soudés entre eux pour former un cadre de 120cm de large. Contrairement à mon précédent aménagement (25x25mm) on a utilisé des profilés de diamètre plus petits (20x20mm) toujours dans le soucis de gagner en hauteur. La partie amovible étant plus courte cette fois, ça reste suffisamment rigide.

Il faut tenir compte du recul pour que le sommier se replie complètement sur le meuble (20mm) et du tasseau des lattes fixes (21mm) qui bloque le cadre une fois le lit déplié.
Pour que que le lit mesure 190cm une fois déplié, le cadre doit sortir de 68cm en plus des 122cm du meuble : le cadre acier mesure donc 74.1cm (68cm + 2cm de cadre + 2.1cm de tasseau).
Contrairement à mon précédent trafic où les pieds étaient fixes (soudés sous le cadre) les pieds de ce nouveau lit doivent être amovibles à cause de la banquette 3 places et vu que le sommier se replie intégralement dans le meuble.
Le sommier doit pouvoir glisser et se poser au dessus du dossier de la banquette lorsque celle ci est dans le trafic.
2 encoches sont réalisées dans la barre avant du cadre du lit pour intégrer et souder deux morceaux de tube acier 20x20mm à la verticale.
Cela permet de créer 2 inserts où s’emboîtent les 2 profilés en alu de 15x15mm qui constituent les 2 pieds amovibles du lit.
Légers et rigides, ils se rangent facilement. En 2 ans d'utilisation on a eu aucun soucis avec le sommier et les pieds amovibles.

Etant donné la longueur des lattes à utiliser on utilise du CP de 15mm, on découpe 13 lattes de 9,1cm de large.
Le cadre avant ne bouge pas grâce la rigidité apportée par le croisement des lattes en CP de 15mm avec très peu de jeu.
Les 6 lattes fixes du sommier sont vissées sur deux tasseaux de 21mm. 4 tasseaux identiques sont fixés au dessus des montants à l'arrière du meuble pour la partie complètement fixe du lit (peinte en gris) recouverte en CP de 15mm pour être au même niveau que les lattes.
J'ai rajouté des petites rondelles entre les tasseaux et les lattes de la partie fixe pour les surélever légèrement et faciliter le glissement de la partie mobile. La différence d'1mm entre les tasseaux et le cadre acier n'était pas suffisante.
Les 7 lattes de la partie mobile sont rivetées sur le cadre en acier ce qui le rigidifie encore +.
Deux poignées sangles sont prises en sandwich entre les lattes et le cadre pour pouvoir manipuler le sommier facilement car une fois replié, il ne dépasse pas du meuble.

Pour que ce soit plus joli une fois le sommier replié, les lattes de la partie fixe et mobile font toutes la même longueur, on est d'accord c'est uniquement esthétique.
Le fonctionnement du sommier est simple pour pouvoir dormir dans le camion même lorsque la banquette est en place.
Le matelas que l'on utilise est un matelas mousse bi-densité Ikea MOSHULT 140x190cm que l'on a recoupé à 120cm de largeur, il fait 10cm d'épaisseur.
Plutôt que de le couper dans la longueur pour avoir 2 morceaux, on préfère simplement le replié en deux vu qu'il est vendu roulé et reprends sa forme rapidement, c'est + confortable en 1 seul morceau. Combiné au sommier à lattes le confort est vraiment correct.
Au final la hauteur du sommier+lattes est de 3,5cm, ce qui porte la hauteur totale du meuble+sommier+lattes à 60cm tout pile.


Tiroirs avant :


Fabrication de 2 tiroirs sur la partie avant du meuble, ils font 38cm de profondeur. Ce sont les tiroirs dans lesquels nous rangeons la pharmacie, les affaires de toilettes, le PQ etc.
Les montants gauches des tiroirs sont + bas pour faciliter l'accès au contenu des tiroirs depuis la porte latérale.
Dans un 1er temps, ils sont installés sur la gauche du meubles et montés sur de simples coulisses à galets de 35cm à sortie partielle. Des équipés sont réalisés au centre et un grand équipé/coffre sur la droite. Au milieu on peut ranger des bouteilles d'eau en bas, des bières ou des canettes en haut par exemple. Cette configuration sera finalement modifiée pour l'intégration de la nouvelle glacière (voir plus bas). Le tiroir du bas s'arrête pile poil au niveau des fixations au sol de la banquette rang 2 quand elle est en place, parfait.


Meuble Gaz/Eau :

Fabrication du tiroir cuisine. Ce meuble va accueillir l'eau, le gaz, le chauffe eau et le réchaud : ce sera celui qui supporte le +de poids.
C'est un tiroir de 82cm de profondeur également, de largeur identique à celui de gauche, qui sort totalement à l'arrière du trafic sur le côté droit pour pouvoir cuisiner facilement debout à l'extérieur à l'abri des portes arrières.
Pour l'eau propre, le meilleur compromis encombrement/capacité que j'ai trouvé est d'utiliser 2 bidons de 19L qui logent au fond du tiroir. C'est + léger et pratique de remplir 2 petits bidons qu'un seul gros.
Comme ça le poids le + important est au fond du tiroir pour éviter le porte à faux. A l'usage ils nous assurent une autonomie suffisante pour un weekend.
Cette fois pas d'évier, c'est petit, ça prends de la place (bonde et bidon d'eau usée) et ça n'apporte pas grand chose. Il suffit d'utiliser une bassine et du liquide vaisselle bio.
Fabrication d'un bouchon pour le passage de la pompe immergée du chauffe eau dans le bidon, il me restait la rondelle transparente spécifique d'un précédent bouchon.
Il a fallu percer, supprimer le joint intérieur et le rebord plastique d'un des 2 bouchons jaunes.

Pour moi cuisinier à l'intérieur du camion revient à jouer à la dînette, il n'y a pas de place, on en fout partout et ça pue après.
Je veux une solution pratique qui me permette de cuisiner debout à l'extérieur du camion avec un réchaud toujours disponible et de l'espace autour.
Par expérience je sais que s'il faut à chaque fois sortir et installer un réchaud, brancher le tuyau de la bouteille de gaz pour pouvoir cuisiner ou juste se faire un café, c'est rédhibitoire et on ne le fait pas.
Je réutilise mon increvable réchaud Campingaz Kitchen avec plancha qui est équipé de 2 feux puissants (1700w et 2300w), c'est essentiel pour pouvoir cuisiner un vrai repas quand on est en extérieur (ébullition d'1L d'eau en 5min). Certain utilise un petit réchaud 1 feu, perso j'ai vraiment besoin de 2 feux. Avec sa plaque à plancha, pour les grillades c'est imparable !
Pour qu'il rentre je réduit sa largeur en dévissant les montants en plastique bleu qui supportent normalement les pieds, ça réduit également sa hauteur.
Des petits pieds en bois surélèvent légèrement le réchaud pour laisser un filet d'air passer sous le réchaud, le gaz étant + lourd que l'air autant éviter que ça fasse une poche de gaz sous le réchaud s'il y a une fuite...
Un coude gaz est installé derrière le réchaud pour que le tuyau arrive nickel au niveau de la découpe du meuble.

Concernant les bouteilles de gaz, le meilleur compromis capacité/encombrement que j'ai trouvé, ce sont les bouteilles Camping Gaz R907 qui contiennent 2.75kg de gaz.
Comme sa petite sœur R904, qui est moins haute (18.8cm de haut et 1.8kg de gaz), les R907 ne mesurent que 20,2cm de diamètre (25cm de haut) et se trouvent facilement en Europe.
On peut en loger 2 côtes à côtes dans la largeur du tiroir, maintenues par une sangle à scratch et amorties par un bandeau de mousse sur la parois.
Elles sont assez coûteuses à l'achat, mais se trouvent vides pour quelques € sur leboncoin et s'échangent en magasin en ne payant que le prix de la recharge de gaz (une vingtaine d'€ environ).
Les bouteilles Twinny et Cube (6kg) sont des solutions +économiques en terme de prix du gaz mais malheureusement trop volumineuses pour ma configuration.
Pour ceux qui auraient besoin d'une solution encore moins lourde et encombrante, il y a les bouteilles R901 qui ne mesurent que 11cm de diamètre (15cm de haut et 0.4kg de gaz) et fonctionnent toujours avec le même système de détendeur à vis il me semble. Investir dans un 2ème détendeur était plus simple et économique que d'envisager un Y vu l'encombrement et le prix des robinets d’arrêts de gaz.
La bouteille du fond alimente le futur chauffe eau avec un tuyau souple et raccord tétine, et la bouteille la plus accessible alimente le réchaud. Elle est équipée du nouveau détendeur à vis me permettant de réutiliser mon tuyau inox garantie à vie. Des trous d'aérations du chauffe eau ont été réalisées dans le fond du tiroir ainsi qu'une découpe sur le côté pour l'aération et l'accès à l'arrière du chauffe eau si besoin.

Debout quand on cuisine à l’abri des portes arrières, on garde un accès facile aux tiroirs de la vaisselle et des ustensiles, mais également à l'épicerie du tiroir central.
La tablette du camping gaz est protégée par des plaques d'aluminium blanc sur le dessous et les côtés.
Le montant à gauche du camping gaz a était légèrement recoupé depuis pour pouvoir utiliser deux grandes poêles cote à cote qui dépassent du réchaud dans la largeur.
La partie arrière du lit fixe permet d'utiliser l'espace perdu sous le sommier pour faire glisser 2 tablettes qui sortent au dessus des 2 tiroirs principaux pour servir de plans de travail.
Les tablettes en CP de 10mm sont simplement prises en sandwich entre 2 profilés alu en U.
On adore cuisiner avec cette installation, il y a de la place c'est presque comme si on était à la maison.

Chauffe eau et douche : Juillet 2014

Sur le précédent aménagement, j'avais installé un évier (gamelle de chien en inox), un petit robinet contacteur relié à une pompe immergée 12v dans un bidon au niveau de la porte latérale.
C'était certes pratique pour se brosser les dents, mais vraiment dinette pour faire la vaisselle il faut l'avouer.
Il fallait utiliser un bidon supplémentaire pour l'eau sale et une bonde sous l'évier. J'avais également réalisé une dérivation pour pouvoir visser une douchette et se laver.
Avec la banquette 3 places, impossible de repartir sur la même idée il a donc fallu repenser l'installation d'eau.
Après pas mal de recherches sur internet et la lecture de ce fil sur le forum j'ai découvert les chauffe eau portables de type Compagnon Aquacube, Hotcube etc.
Mon choix se porte sur le modèle Kampa Geyser car il est compatible avec n'importe quelle bouteille de gaz butane/propane et proposé à un tarif attractif.

L'entrée "tétine" permet de brancher le tuyau d'arrivée du gaz, et donc d'avoir n'importe quelle bouteille et système de détendeur contrairement à l'Aquacube qui nécessite de petites cartouches de gaz spécifiques.
Il est simple et complet pour le prix, pas trop lourd (4kg) et compact, sans fioritures ni écrans LCD.
Attention les dimensions données sur le site sont erronées (310 x 245 x 300 mm) car elles correspondent à l'Aquacube Digital dont il est issu et qui ne comporte pas les cheminées sur les côtés.
En effet j'ai mesuré dans mon tiroir le Kampa Geyser fait 30,5cm au +large (au niveau des cheminées justement), 31cm de haut (prévoir + pour l'évacuation des gaz brulés biensur) et un bon 31cm de profondeur sans compter les tuyaux et câbles d'arrivée en façade.

Commandé en Angleterre à un tarif correct (180€ frais de port compris, code promo -10% disponible), le chauffe eau rempli à lui seul tous mes besoins concernant l'eau : avoir un robinet, une pompe immergée, de l'eau froide ou chaude pour la toilette et la vaisselle, et surtout pouvoir prendre des douches chaudes à n'importe quel moment.
Le prix de la conversion £/€ a un peu augmenté depuis, je vous donne quelques liens pour l'acheter en France (souvent en rupture de stock) : tentes-materiel-camping.com, raviday-camping.com, en Espagne : lulukabaraka.com et son clone Anglais : ONJ CH-01. La place pour le chauffe eau est pile poil, il rentre nickel dans mon tiroir à côté des 2 bouteilles de gaz R907.
Il doit être utilisé à l'extérieur à l'air libre, inutile d'imaginer l'intégrer dans le camion au fond d'un meuble. Il faut respecter une certaine aération et circulation d'air sur les côtés, au dessus d'où s'échappent les gaz brûlés et une arrivée d'air en dessous. En + de l'aération apportée par la grande ouverture sur la face avant, on a réalisé une grosse aération sur l'arrière du chauffe eau et percé de nombreux trous en dessous. On peux allumer directement le chauffe eau sans ouvrir le gaz pour avoir de l'eau froide comme avec une pompe immergée 12v classique. Il tente juste d'allumer la flamme pendant quelques secondes puis coupe l'allumage faute de gaz.
De nombreuses sécurités sont intégrées dans le chauffe eau : il se coupe s'il n'y a plus de gaz, si l'eau est trop chaude (max 55°C), si la flamme s'éteint avec le vent, si le débit d'eau est trop faible ou si on arrête l'eau.
Le circuit se rallume automatiquement dès qu'on tire sur l'eau ou que l'eau est trop froide.
Niveau consommation, c'est annoncé pour 276g/h à puissance nominale (5kW). Avec une bouteille R907 pleine de 2.75kg on a presque 10h d'autonomie de gaz (environ 7h à pleine puissance il consomme 400g/h il me semble). On sera donc + économe avec les réserves d'eau. La pompe débite 2.5L/min, soit 150L/h. Donc en 10h on peut chauffer l'équivalent de 75 bidons de 20L à puissance nominale, sacrée autonomie !

On a également fait l'acquisition d'une cabine de douche 2s Quechua en soldes (17€) et je dois avouer qu'on ne pourrait plus du tout s'en passer. Je n’imaginais pas à quel point cet objet est pratique et essentiel.
C'est tellement agréable de pouvoir se laver dans le plus simple appareil, abrité de la brise et des regards lorsqu'on est en camping.
Une fois dépliée s'il y a un peu de vent, on peut utiliser les 4 sardines fournies ou l'accrocher facilement au porte vélo avec des tendeurs si on est sur un sol dur. Pas de surprise, c'est facile à replier et ne prends pas de place à stocker.
Pour moi la combinaison du chauffe eau et de la cabine de douche, c'est la solution parfaite pour partir plusieurs jours et se coucher propre.
Ce sont 2 équipements vraiment indispensables pour avoir un minimum de confort en camping sauvage.
En été, l'eau de la douche est très chaude à puissance mini, le débit d'eau réglé au mini est très correct. Le tuyau de douche fourni mesure 2,5m, c'est suffisant pour s'écarter un peu du camion.
Le pommeau est équipé d'un interrupteur on/off pour bloquer l'arrivée d'eau, c'est bien pratique quand on est dans la cabine pour ne pas "vider le bidon" le temps de se savonner.
D'origine, le tuyau souple d'arrivée d'eau vient se raccorder directement sur la façade du chauffe eau et dans mon cas ce n'est pas idéal car le tuyau se plie lorsqu'on ouvre ou ferme le tiroir. Pour éviter d’abîmer le tuyau j'ai installé un coude 15/21 (pour gaz d'ailleurs).
L'autre problème rencontré, c'est que les bidons d'eau sont au même niveau que le chauffe eau dans mon tiroir.
Lorsqu'ils sont remplis et que le chauffe eau vient de tourner, un léger filet d'eau continue de couler avec la gravité. Un simple "stop douche" est installé sur le coude pour ouvrir/fermer l'arrivée d'eau. Bien que le chauffe eau dispose d'origine d'un réglage du débit, le stop eau (ouvert à moitié) permet de réduire encore le débit lorsque celui ci est déjà réglé au minimum, pour rincer la vaisselle par exemple.

Il fallait amener l'électricité dans le tiroir du chauffe eau, tout en gardant la possibilité d'ouvrir et fermer le tiroir aisément.
La prise allume cigare a était supprimé pour brancher directement le câble sur le circuit 12v de la batterie secondaire, protégé par un fusible auto 3A.
Le fusible 2A d'origine a sauté 2 ou 3 fois pendant le premier été, l'hélice de la pompe immergée semblait forcer/se bloquer.
Une pointe de couteau permet de vérifier qu'elle tourne librement et c'est reparti. Depuis cela ne s'est pas reproduit.
Le câble d'alimentation électrique d'origine avait aussi une polarité inversée ce qui faisait claquer le fusible de la prise allume cigare avant même d'allumer le chauffe eau.
Une fois le problème identifié et la polarité rétablie, tout fonctionne vraiment au poil.
Le câble allume cigare fourni est très long (5m) et de bonne section, à l'origine il arrivait par un trou dans le plancher du meuble, mais ce n'était ni le chemin le +court, ni le +pratique. Finalement on préfère le faire sortir à l'arrière de l'étagère de droite, rentrer dans le meuble principal par un trou en haut sur le côté et se glisser entre la parois du meuble et celle du tiroir.
Comme ça lorsqu'on ferme le tiroir, le surplus de câble se replie dans l'espace entre la parois intérieure du meuble et le tiroir, au dessus de la coulisse Fulterer.

Un des trépieds pliants sert occasionnellement de support pour le bac Ikea qui se transforme en évier, pratique pour économiser l'eau quand on fait la vaisselle.

Suite de l'aménagement dans mes 2 posts juste en dessous


Dernière édition par Hinano le Mer 20 Juin 18 19:02; édité 232 fois
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
DANVAL
Traficaménageur


Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 1885
Localisation: rouen
Véhicule: trafic 2 dci 115

MessagePosté le: Ven 31 Jan 14 18:17 Répondre en citant

Bon courage pour ton nouvel aménagement , qui sera ,je n' en doute pas , aussi pratique que le précedent . :wink:
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
stef38
Traficaménageur


Inscrit le: 29 Déc 2013
Messages: 1848
Localisation: Grenoble
Véhicule: Trafic L2H1 2014

MessagePosté le: Mar 04 Fév 14 0:31 Répondre en citant

Très intéressant de constater que la banquette de rang 3 rabattable peut passer en rang 2.
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
seb-anti-t
Traficaménageur


Inscrit le: 22 Sep 2008
Messages: 2722
Localisation: ales 30
Véhicule: mast L1H2 +traf l2H1

MessagePosté le: Mar 04 Fév 14 13:47 Répondre en citant

a suivre :yes:
_____________________
ayé le TRAFIC EST LA : faudrait qu'un jour je fasse la présentation

je me suis autoproclamé MR TOUT PAREIL
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
will
Traficaménageur


Inscrit le: 27 Jan 2006
Messages: 2711
Localisation: isère
Véhicule: Ducato LH2

MessagePosté le: Mar 04 Fév 14 14:01 Répondre en citant

Stef38 a écrit:
Très intéressant de constater que la banquette de rang 3 rabattable peut passer en rang 2.


Attention, y'a certains traf où la derniere banquette ne se repli pas !

y'a un post là dessus !
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
stef38
Traficaménageur


Inscrit le: 29 Déc 2013
Messages: 1848
Localisation: Grenoble
Véhicule: Trafic L2H1 2014

MessagePosté le: Mar 04 Fév 14 17:26 Répondre en citant

Sur le long, elle ne serait pas déposable... Mais bon faut voir... Faut que j'aille en voir un d'une agence de loc, il m'a dit que la 3ème banquette est rabattable, mais il m'a dit que ça l'étonnerait que l'on puisse la passer en rang 2, mais c'est un long, quel bordel quand même...
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
will
Traficaménageur


Inscrit le: 27 Jan 2006
Messages: 2711
Localisation: isère
Véhicule: Ducato LH2

MessagePosté le: Mar 04 Fév 14 17:28 Répondre en citant

rien à voir avec lon g et court, les banquettes sont interchangeable, laurence et rob ont aussi une banquette 3 en rang 2 sur le leur ! et c'est un long
mais depuis 2008 ou 2010, il y a des banquettes non rabattables !
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
stef38
Traficaménageur


Inscrit le: 29 Déc 2013
Messages: 1848
Localisation: Grenoble
Véhicule: Trafic L2H1 2014

MessagePosté le: Mar 04 Fév 14 17:56 Répondre en citant

Ben sur le catalogue renault du passenger actuel, y a marqué non déposable pour la banquette 3 du long, alors que c'est déposable rabatable pour le court, après t'as peut être raison ça va peut être aussi avec non rabattable ça je ne me rappelle plus... C'est pour ça que j'avais laissé tomber...

Bon y a un post là en effet:
http://www.trafic-amenage.com/forum/viewforum.php?f=15

désolé pour le HS.
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hinano
Traficaménageur


Inscrit le: 09 Aoû 2011
Messages: 223
Localisation: Aquitaine
Véhicule: Passenger DCI90 L1H1

MessagePosté le: Mer 05 Fév 14 1:08 Répondre en citant

Suite du premier post présentant l'aménagement :

Tiroir à couverts : Octobre 2014

Afin d'utiliser l'espace perdu sous le réchaud au dessus des bouteilles de gaz et du chauffe eau, je décide de fabriquer un tiroir à couverts.
Celui ci doit être facilement amovible pour pouvoir sortir les bouteilles de gaz lorsqu'elles sont vides.
Je réutilise les coulisses à galets de 35cm que j'ai récupéré sur le tiroir à l'avant. Elles ont une sortie partielle de 27cm ce qui est parfait pour accéder au contenu de mon tiroir de 30cm de profondeur.
Le tiroir fait 8cm de haut pour laisser l'air chaud circuler entre le tiroir et le chauffe eau quand il est en marche.
Il fait un peu moins de 50cm de large et rentre complètement à l'intérieur du meuble sous la tablette du gaz pour éviter que les miettes ne tombent dedans.
Une poignée plate est installée en façade pour ne pas gêner la fermeture du tiroir principal.


Au final le tiroir gaz/eau est celui qui supporte le plus de poids : 2x19kg quand les bidons sont pleins, 2x6.45kg de bouteille de gaz, 4kg de chauffe eau, 4kg de réchaud plus le poids des détendeurs, tuyaux et du tiroir à couverts.
Ce qui fait un poids total oscillant entre 30kg et 70kg environ.
Je savais dès le départ que ça dépasserait la limite des coulisses de tiroir Fulterer 6500 (donnés pour 50kg) mais en un an d'utilisation intensive elles n'ont pas bougé.

Tiroirs de gauche :


Fabrication du meuble de gauche de 82cm de profondeur, c'est le tiroir/meuble qui était censé accueillir la glacière Ezetil E32 (29L) que j'avais à l'époque.
L'emplacement cloisonné n'était pas bon pour une glacière à effet Peltier dont le refroidissement dépends de la t° de l'air à l'extérieur de la glacière. Lorsque la glacière tournait, celle-ci rejetait de l'air chaud dans cet espace clos...
Sur la partie du tiroir principal, il y a 2 tiroirs de 40cm de profondeur : un de 30cm de haut pour les casseroles et les poêles, un de 21cm de haut pour la vaisselle.
Ces 2 tiroirs sont montés sur de simples coulisses à galets 40cm à sortie partielle, supportant 20kg chacune, ça suffit pour accéder au contenu.
Le dessus du tiroir est un premier plan de travail très pratique quand on cuisine.
Dans sa nouvelle configuration la glacière à libéré l'espace qui est désormais utilisé comme un grand coffre de rangement pour les combi de surf et les accessoires de sport (casques, chaussures etc).


Poignées de tiroirs et loqueteaux : Septembre 2014

Finalement j'ai décidé d'opter pour des poignées de tiroirs, le nouveau modèle Linus chez Casto (vendu par lot de 6) m'a convaincu : sobre, une bonne préhension avec 10,4cm de large et surtout assez compact (1.17cm de profondeur) pour que les portes arrières puissent se fermer sans être gênées par les poignées.
Je voulais que les poignées soient identiques sur tous les tiroirs et ce n'était pas évident de trouver le bon compromis.
J'ai également installé des loqueteaux magnétiques supportant 6kg pour empêcher les tiroirs de s'ouvrir en roulant ou lorsqu'on est garé en pente.
Ils sont assez fins pour se glisser entre les parois et suffisamment puissants.


Glacière : Octobre 2014

Le voyage au Portugal en fin d'été à permis de mettre en évidence les limites de l'emplacement de ma vieillissante glacière à effet peletier (Ezetil E32), confinée dans son tiroir à l'arrière.
Enfermée sous le sommier et le matelas, malgré différents trous d'aérations, la glacière rejette de l'air chaud et il n'y a pas d'air frais qui rentre dans la glacière.
Bref elle n'a pas survécu au voyage et il était temps d'investir dans quelque chose d'efficace, de moins gourmand en énergie et de changer d'emplacement.
Mon choix se porte sur une glacière à compression Waeco.
Vu mon budget, je ne pensais pouvoir m'offrir qu'une CF35. Mais j'ai trouvé la CF50 sur Norauto.fr moins cher que la CF35, avec un code promo de 15% je l'ai même payée moins chère neuve (509€) qu'elle se vend d'occasion sur Leboncoin.
La CF50 est aussi profonde que la CF35 (36cm), à peine plus large (63cm au lieu de 58cm) mais surtout plus haute (48cm au lieu de 38,5cm).
Ca m'arrange car ça évite de perdre la hauteur disponible sous le lit.

La consommation annoncée varie entre 0,56 Ah/h et 0,71 Ah/h environ selon la t° extérieur, sachant que le compresseur (puissance de 45w) ne tourne pas en continu.
Rien à voir avec ma précédente glacière de 48w qui consommait 4Ah/h en permanence et refroidissait très mal...
L'écran LCD affiche la température à l'intérieur de la glacière qui peut être réglée entre +10° à -18°.
La glacière possède une protection de la batterie pour éviter toute décharge profonde, c'est vraiment pratique.
Cette protection est réglable sur 3 niveaux qui définissent la tension d'arrêt et de rallumage de la glacière en fonction de la tension de la batterie.

Je n'ai pas la place pour la mettre au même endroit que l'ancienne, cela supposerait de refaire tout le tiroir en supprimant les tiroirs de la vaisselle qui sont très pratiques.
De toute façon je ne veut pas qu'elle soit confinée dans un tiroir sous le lit contre les portes arrières vu son prix.
Je préfère l'installer à l'avant du meuble pour une bonne circulation de l'air, elle restera facilement accessible depuis l'extérieur par la porte latérale.
Contre les portes arrières, la glacière n'était pas accessible de l'intérieur du trafic ou depuis la cabine.
Certes elle était à portée de main quand on cuisine, mais au final je trouve plus pratique de pouvoir y accéder depuis l'intérieur du camion, le soir avant de se coucher, ou en roulant sur l'autoroute.
Etant donné sa longueur, il va falloir que je supprime un montant central et les 2 équipés centraux pour pouvoir loger la glacière à l'avant du meuble.
Par chance j'ai tout juste la profondeur nécessaire (36cm) pour loger la glacière.

Je décide de déplacer les anciens tiroirs et ils sont réinstallés dans la partie droite du meuble (largeur identique), avec les nouvelles poignées et 3 loqueteaux aimantés (6kg) par tiroirs pour éviter qu'ils ne s'ouvrent en roulant.
La découpe du montant gauche des tiroirs pour un accès plus facile au contenu prends encore plus de sens à cet emplacement.
Le tiroir du haut est installé sur de nouvelles coulisses à sortie totale de 35cm, plus adaptées à un tiroir de 38cm de profondeur.
On accède plus facilement à tout son contenu et je vais réutiliser les anciennes coulisses à sortie partielle (ouverture de 27cm seulement) pour le tiroir à couverts.
Pas mal de boulot pour découper le montant central en place car les équipés étaient 2cm moins profond que les tiroirs.
On rajoute un tasseau en dessous pour rigidifier le CP de 5mm supportant le sommier sachant qu'il y a déjà le tasseaux de 21mm au dessus sur lequel est vissé les lattes fixes du sommier.
Ainsi pris en sandwich entre ces 2 tasseaux, pas de soucis de rigidité du meuble malgré la suppression du montant.

Une fois les 2 étagères supprimées, on dispose juste de la profondeur suffisante pour faire loger la glacière Waeco dans un tiroir sur glissières 35cm à sortie totale supportant 45kg.
Vu le prix de ma nouvelle glacière, je m'assure que le compresseur soit bien aéré et que l'air circule bien.
Une large découpe est réalisée sur la façade du tiroir, le tiroir est légèrement surélevé pour que l'air circule en dessous et il y a une bonne marge au dessus de la glacière.
Au fond du tiroir il n'y a pas de montant mais un tasseau de 1,5cm de haut qui maintient la glacière en place et 2 cm d'espace entre le bout du tiroir et le fond du meuble pour que l'air circule bien.
Un U en alu renforce et rigidifie la façade du tiroir fragilisée avec la découpe de l'aération.

Le tiroir permet un bon accès au contenu de la glaciere depuis la porte latérale, le couvercle est léger, amovible et réversible, les boutons et l'affichage sont aisément accessibles et il y a une lumière à l'intérieur dès qu'on l'ouvre.
Grâce au couvercle amovible, on peux ouvrir la glacière et attraper une bouteille d'eau entre les lattes en soulevant le matelas lorsque le lit est déplié.
La glacière est pratique et bien conçue, mais elle pèse plus de 18kg alors pour la manipuler on ne peux pas se passer de poignées.
Pour gagner en largeur et en poids, je n'ai pas installé les poignées d'origine mais j'ai fabriqué deux poignées souples avec de la sangle qui font très bien le boulot le peu de fois où j'ai besoin de la manipuler.

Au début j'avais installé 2 loqueteaux aimantés 10kg au fond du meuble et 6 loqueteaux 6kg sur les côtés pour maintenir le tiroir fermé en roulant, mais ce n'était pas suffisant.
Un verrouillage du système de retenue du tiroir de la glacière a était réalisé, l'ajout d'un élastique empêche les équerres inox de se relever pendant la route en cas de freinage appuyé.
J'ai également installé une paire supplémentaire de glissières à sortie totale pour rigidifier le tiroir, et aussi car le taquet en plastique des premières glissières n'avaient pas résisté à un freinage appuyé...
Maintenant plus de problème avec ce système de blocage.

Isolation des fenêtres AR : Juillet 2014

Condamnation et isolation des fenêtres latérales arrières, ce sera le fond des étagères.
Je profite volontairement du maximum de profondeur disponible pour avoir le plus de rangement possible dans mes étagères.
Pose de film solaire pas cher, puis une épaisseur de multicouches contre la vitre et enfin on ferme avec un panneau CP de 5mm découpé aux dimensions de chaque fenêtre et peint en gris.
Le panneau de CP est fixé au silicone blanc de cuisine sur le bord en tôle autour de la fenêtre.


Placard à vêtements : Septembre 2014

C'est la rentrée et la reprise des travaux pour continuer l'aménagement.
On s'attaque enfin au premier des 2 placards : celui destiné aux vêtements sur le côté du meuble lit.

Une conception simple, réalisée en CP de 10mm : un panneau frontal, 2 montants latéraux et un panneau pour fermer le haut de l'étagère.
L'étagère fait 125cm de haut pour arriver contre les garnitures en plastiques grises qui habillent/soutiennent le ciel de toit du passenger en haut des parois.
J'ai volontairement choisi de ne pas avoir de fond dans l'étagère pour profiter de la profondeur de rangement maximale jusqu'aux parois du trafic. Le panneau en CP masquant et protégeant la vitre assure tout de même une belle finition.
Une fois rempli de vêtements et fermés, le meuble assure en lui même une isolation suffisante de la parois.
Le placard a vêtements est composé de 2 étagères dans toute la largeur du meuble : une pour madame et une pour monsieur.
L'étagère du bas se pose et s'appuie sur la garniture en plastique grise d'origine (sur la parois sous la fenêtre) juste en dessous du niveau du sommier pour garantir un accès facile depuis le lit.
Elles sont exceptionnellement réalisées en CP de 15mm pour la rigidité et sont accessibles au dessus du lit par les portes coulissantes en façade.
Les 2 portes réalisées en CP de 5mm coulissent dans un profilé alu double UU cachés derrière la façade sur un tasseau pour une jolie finition.
Le plus long a été de tracer les profils des parois du trafic pour découper les montants des étagères au plus près de la carrosserie pour que ce soit joli.
L'espace en dessous de la partie "placard à vêtements" est constitué d'une étagère en CP de 10mm "posée" sur le passage de roue, accessible depuis le montant droit de l’étagère par l'intérieur du Trafic.
Cet endroit nous permet de ranger des équipements longs, on l'utilise surtout pour stocker les pieds alus du lit et les occultants des fenêtres avant une fois roulés.
Tout en bas, une ouverture est réalisée de chaque côté du passage de roue pour ne pas perdre cet espace de rangement pour de petits accessoires.

Une ouverture est également réalisée en haut du montant droit, pour le passage de la ceinture de sécurité de la banquette.
L'ouverture du placard arrive juste au niveau du matelas pour un accès pratique au contenu depuis le lit sans que le matelas ne gène le glissement des portes.
Un éclairage automatique à LED (modèle striberg de chez Ikea) est installé pour éclairer l'intérieur du placard automatiquement lorsqu'on ouvre la porte coulissante de droite (conso 2,4w).
Un éclairage LED identique plus large (92cm 10€ bonnes trouvailles IKEA) est fixé au dessus du placard à vêtements, pratique pour un éclairage agréable en position couchage (340 lumen et conso de 5w).
J'ai rajouté des fiches de connexion rapides sur les câbles d'alimentation des LED du placard pour pouvoir les déconnecter facilement lorsqu'on a besoin d'enlever les meubles du trafic.

Les incontournables pots BYGEL Ikea sont fixés sur le montant droit, imbattables pour vider ses poches le soir en allant se coucher et tout retrouver au petit matin : montre, clefs, portable, frontale...
Le placard a vêtements est fixé au camion par une seule équerre maison qui se visse dans à l'emplacement du support de la plage arrière.
Mise en place d'un miroir rectangulaire 45x30cm sur la porte extérieur du placard à vêtements.
D'abord fixé au double face, mais il s'est décollé au bout de quelques mois avec la chaleur de l'été. Définitivement fixé à la colle néoprène, il n'a pas bougé depuis.


2ème étagère : Novembre 2014

Construction de la deuxième étagère du côté de la porte latérale du trafic, elle fait également 125cm de haut pour arriver contre les garnitures en plastiques grises sur le côté du ciel de toit.
Contrairement à l'autre côté je dois prendre en compte les garnitures plastiques d'origines des parois du Passenger, notamment la présence de la clim arrière au dessus du passage de roue qui remonte le long du montant arrière.
Vu que la clim est reliée au circuit de refroidissement, je n'ai pas envisagé de la démonter, j'ai choisit de faire avec.
Pour des raisons esthétiques c'est aussi plus joli de conserver toutes les garnitures en plastique gris d'origine qui masquent les montants et isolent sans que je perde trop d'espace de rangement.
Toute l’électricité 12v et 220v sera centralisée dans ce meuble.
Le montant de gauche de l'étagère se pose juste devant le passage de roue et se cale contre le joint de la porte latérale.
Le montant de droite se cale au plus proche de la garniture du montant de la clim, il a fallu faire pas mal de découpes et essayages pour épouser la forme des différentes garnitures.

Une première étagère se pose juste au dessus du passage de roue, c'est là que se range la table de camping Quechua repliée (elle fait 60x60cm) par une grande ouverture sur le devant de l'étagère, facilement accessible depuis la porte latérale.
Au dessus de la table se trouve l'emplacement prévu pour le panneau électrique 12v, il sera facilement accessible depuis l'extérieur ou le lit.
Une grande étagère est installée au dessus de la table de camping dans toute la largeur du meuble.
On a également décidé de réaliser une ouverture pour utiliser l'espace de rangement au dessus de la clim sous forme d'équipé/fourre tout idéal pour les vestes, duvets ou oreillers.

Le compartiment électrique 12v est fermé mais laisse l'accès au passage de la ceinture juste au dessus, afin de la ranger dans l'étagère ou la sortir au besoin.
Pas mal de découpes sur les montants et l'arrière du meuble auront été nécessaires pour arriver à un résultat optimal.

L'ensemble de l'étagère est peinte en gris galet comme le reste des meubles.

Plancher amovible : Juin 2015

Reprise des finitions pour être au top cet été, réalisation d'un plancher amovible qui vient simplement se poser sur le tapis de sol pour couvrir les vis de fixations de la banquette rang 2 devant le meuble lit.
Découpé en un seul morceau dans du CP de 10mm en épousant les contours des différentes garnitures des parois au niveau du sol.
Pas évident a réaliser ni à faire loger mais je suis vraiment content du résultat.
Du confort en plus sous les pieds pour la longue période estivale où l'on utilise le camion que tous les deux.

C'est plus pratique pour passer la balayette et plus agréable quand on est pieds nus.

Table intérieure : Juin 2015

Après de longues (très longues depuis le temps...) réflexions pour savoir quel système serait le plus pratique pour réinstaller la table à l'intérieur du trafic, on a enfin pris une décision.
On est parti dans l'idée de ne pas utiliser la coupelle au sol pour conserver l'ergonomie et le passage aisé entre les sièges.
Cette fois on a décidé d'utiliser directement le pas de vis d'origine de l'ancienne banquette 2 places avant qui se trouve pile au centre du camion entre les 2 sièges avant.
J'ai donc démonté la garniture séparant le plancher de la cabine de l'arrière pour enlever la sur épaisseur de liège (pas pratique de toute façon à cet endroit) et installer une cale en bois sur mesure au niveau du trou.
On aperçoit également sur la photo le passage de certains câbles : l'arrivée du 220v et l'arrivée du 12v (batterie aux) qui arrivent de sous le camion et le câble qui part alimenter les prises USB à l'avant (à la place de l'allume cigare).

On a soudé un écrou sur une plaque d'acier qui est soudée en bas du tube supportant la table, cela permet d'y visser et dévisser à la main une tige filetée.
Le pieds de la table se visse donc directement dans le pas de vis existant au milieu du camion.
La cale en bois est placée sous la garniture plastique au niveau du trou, comme ça le pieds de la table est bien rigide une fois vissé à fond contre le plancher.

Ma précédente table CP a était réutilisée et repeinte en gris.
On a simplement décentré la coupelle sous la table d'une dizaine de centimètres pour écarter suffisamment la table des sièges lorsqu'on est assis.
Pour s'assoir et se lever, il suffit de faire pivoter la table rectangulaire de 90°. Parfait !
On peux également installer le couchage tout en gardant la table intérieure en place, pratique.


Sièges de camping : Juin 2015

Les increvables sièges de camping Quechua on été remplacés en début d'été par le nouveau modèle que l'on trouve un peu plus confortable.
Ils se replient facilement et se rangent dans les housses des anciens sièges qu'on a conservées. C'est plus pratique pour les glisser dans le caisson du coffre à l'arrière.

On a fait l'acquisition de 2 trépieds pliants Arpenaz faciles à stocker, qui s'avèrent utiles et rendent de nombreux services pour leur prix modique (5.99€).
Avec le nouveau plancher on peut utiliser les 2 trépieds pour faire un petit coin salon à 4 à l'intérieur. Je leur ai même trouvé une housse où ils rentrent tous les 2.


Table de Camping : Mars 2015

On utilise une table de camping Quechua 4/6 places achetée 17€ en soldes.
Elle est grande, robuste (structure en alu) et utilisable à 2 hauteurs différentes. Elle se plie en 2 ce qui donne un grand carré d'un peu plus de 60x60cm à ranger.
Pour ne pas abimer la tablette de l'étagère lorsqu'on rentre et sort la table (il y a des ergos sur les côtés de la table), j'ai installé une cornière PVC blanche de 10x10cm qui sert de rail guide pour maintenir la table en place.
Deux morceaux de mousses sont installés à l'intérieur de l'étagère pour amortir les vibration de la table.
La cabine 2s Quechua vient également se loger dans le même espace de rangement et amortie la table de l'autre côté.
Un élastique et un crochet en plastique évitent que la table ne bouge quand on roule.

J'utilise également la place disponible entre la parois et la cabine de douche Quechua pour ranger quelques affaires comme des sacs à dos.

Tableau 220v : Mars 2015

Le 220v n'est pas essentiel pour moi, je m'oriente donc vers une installation assez simple pour les quelques fois où je suis en camping.
J'utilise un tableau électrique étanche pré-équipé/pré-câblé, il comporte un interrupteur différentiel (40A type AC), un disjoncteur 16A et deux prises avec terre 16A
ll est fixé juste en dessous du rangement de la table de camping. On se dit qu'en le plaçant à côté de la porte latérale, on accède facilement aux 2 prises 220v depuis l'intérieur ou l'extérieur du camion.
Comme ça tous les câbles du 12v et du 220V sont regroupés au même endroit, dans le même meuble.

Pour alimenter la glacière, une prise allume cigare 12v a été encastré juste en dessous du tableau 220v vu que la glacière est juste à côté.
Pour se brancher en 220v, la prise d'alimentation 220v p17 mâle a été installé sous le capot moteur, sur la gauche, car je ne voulais pas faire de découpes dans la carrosserie.
C'est discret il suffit d'ouvrir le capot, brancher la rallonge avec la prise P17 femelle et refermer le capot.
Le câble est protégé dans une gaine supplémentaire qui passe à travers le compartiment moteur et sous le camion.
Le câble remonte dans le camion au niveau du longeron séparant la cabine de l'arrière et serpente au dessus du plancher jusqu'au boitier devant le passage de roue arrière droite.


Installation de la 2ème batterie : Juillet 2014

Il était également temps pour moi d'investir dans une deuxième batterie et un coupleur séparateur pour disposer d'une certaine autonomie électrique en weekend.
J'ai opté pour une batterie à décharge lente technologie AGM pour ne pas avoir d'entretien même si c'est plus coûteux.
Après avoir jeter un coup d’œil en magasin, le modèle que j'ai choisi est une batterie ABXAGM en 80AH à un tarif imbattable (110€ frais de port gratuit).

Au niveau de l'emplacement, je ne veux pas avoir la batterie dans les pattes, et comme je n'ai plus la banquette 2 places à l'avant (l'endroit où pas mal de monde l'installe) je décide de l'installer à l'extérieur sous le camion.
J'aurai bien aimé l'installer à côté de la batterie principale mais le prix du support double batterie vendu par Renault est apparemment exorbitant et je n'avais pas envie de modifier le coffre d'origine.
J'ai donc opté pour une installation en face sous le siège passager vu que l'espace sous le camion est vide.
Je n'ai pas choisi ma batterie au hasard, j'ai tenu compte de la hauteur disponible pour que cela rentre dans le bac à batterie en plastique dont je disposais tout en gardant une marge en hauteur pour les cosses.
On a repéré un pas de vis dans le longeron du chassis à l'avant (qui tenait un simple support de câble en plastique) et un trou dans le longeron du chassis à l'arrière de la batterie.
Mon père a soudé un support en acier sous forme de panier qui encercle le bac à batterie. C'est fabriqué à partir de bandes d'acier de 4mm d'épaisseur pliée et soudées entre elles.
En l'absence de pas de vis dans le longeron du chassis à l'arrière de la batterie, on a soudé un écrou sur une patte plate d'acier plus grande que le trou que l'on glisse dans le longeron.

Ci dessus vous avez à gauche la fixation du bac sur le longeron à l'avant (dans le pas de vis existant) et à droite la fixation à l'arrière sur le longeron.
Vu que le support de batterie principale du trafic n'est pas "étanche", j'ai percé 4 trous dans les angles du bac à batterie secondaire pour éviter que ça ne fasse piscine.
Le câble principal (en gris) qui part de la 2ème batterie vers l'arrière pour alimenter tout le camion remonte sous le plancher entre les sièges dans un trou qui donne juste à côté du frein à main (photo de gauche ci dessous).
Sur la photo de droite, on voit au premier plan le bac de la batterie secondaire et en face de l'autre côté du tuyau d'échappement le bac de la batterie principale.

Je suis content de l'installation sous le camion car cela me libère de la place à l'intérieur, mais pour ceux qui voudrait s'en inspirer, sachez que c'est compliqué et relativement dangereux à mettre en oeuvre.
Déjà vu le poids de la batterie il ne faut pas rigoler sur le support et les fixations (le tuyau d'échappement est pas loin).
Faut que ce soit costaud et rigide, n'imaginez pas faire tenir ça avec des sangles...
Lors de l'installation il faut effectuer au préalable le branchement des câbles sur les bornes + et - vu qu'elles ne seront plus accessibles : autant dire que c'est méga dangereux.
Et la dernière prouesse c'est de mettre le bac en place avec la batterie à l'intérieur, on le soulève pas comme ça, surtout allongé sous le camion.
Tout seul c'est impossible vu le poids.
Il nous a fallu l'aide de 2 crics pour soulever l'ensemble batterie/bac/support et maintenir tout ça en position le temps de serrer les vis de fixations.

Coupleur/Séparateur : Juillet 2014

C'est un modèle VICTRON Cyrix-ct 12/24V-120A acheté sur Batteriemegastore à un prix raisonnable (45€) en même temps que la batterie auxiliaire.
Il est présenté comme un relais robuste piloté par microprocesseur qui connecte et déconnecte automatiquement des batteries en parallèle selon des seuils de tension prédéfinis.
Contrairement aux séparateurs à diodes il ne présente presque aucune chute de tension.
Les jauges d'énergie et les algorithmes des chargeurs ne sont ainsi pas perturbés.
Je me suis aperçu qu'il vient d'arriver au catalogue NA 2015.
La doc PDF avait fini de me convaincre que ça devrait faire l'affaire !

Concernant la partie câblage, on a suivi les normes et j'ai laisser mon père réaliser les branchements.
On a suivi le schéma de montage fourni et la procédure de branchement du coupleur dans le petit manuel, c'est plutôt simple et logique même si je n'y connais pas grand chose en élec.
Le coupleur est étanche IP54, il est fixé sur une des parois du bac à batterie principal au pied du siège conducteur pour ne pas qu'il bouge.
Câblage de forte section (10mm²) entre les 2 batteries et le coupleur, un boitier plastique contient le maxi fusible auto de 50A et son porte fusible.
A la base on avait installé un petit porte fusible auto classique avec un fusible de 30A mais il a claqué direct.
Le porte fusible pour les maxi fusibles est dur à trouver, c'est l'atelier de NA qui nous en a gentiment donné un qu'ils utilisent pour leurs propres installations de batterie secondaire.

Pendant qu'on était dans l'électricité, on en a profité pour câbler la fonction "start assist" du coupleur de batterie Cyrix.
Il suffit de relier 2 des 4 bornes du coupleur avec un fusible (0.5A en verre) et un bouton poussoir.
Le porte fusible est rangé dans une boite électrique et le bouton installé sur le côté.
Si la batterie moteur lâche, c'est sensé permettre de démarrer sur la batterie auxiliaire pendant 30s lorsqu'on a appuyer sur le bouton.
J'espère que ça marchera le jour où j'en aurai besoin !

Par sécurité un extincteur est fixé sur l'embase du siège passager, avec l'électricité et le gaz on est jamais trop prudent.

Prises USB : Aout 2014

L'intensité de charge n'est pas satisfaisante par la prise allume cigare d'origine et une multiprise USB, je ne supporte plus d'avoir tous ces câbles au milieu des pattes et du levier de vitesse.
J'ai acheté différentes prises USB encastrables sur Ebay :
- 2 USB (2.1A et 1A)
- 2 USB (2.1A et 1A) + voltmètre digital
- 2 USB (2.1A et 1A) + allume cigare
Je décide de mettre l'USB en lieu et place de la prise allume cigare d'origine du Trafic car c'est pour moi sa seule vocation : recharger les téléphones.
Le plus long c'est de démonter la prise allume cigare d'origine sans voir comment elle est montée : il faut débrancher la fiche d'alimentation derrière, puis dévisser la petit vis torx qui sert de contact au fond de la prise, retirer le bloc ampoule par derrière et ensuite on peux sortir le plastique orange par l'avant.

La taille de la prise USB à faire loger est quasi identique, il suffit d'élargir un peu le trou d'origine dans la garniture.
La prise USB est branchée sur la batterie auxiliaire pour une alimentation continue même lorsque le contact est éteint.
Le plus compliqué a était de tirer le câble en passant sous le plancher, re-démonter le siège passager et le marche pieds de la porte latérale.

Tableau 12v : Mars 2015

Le circuit 12v est celui qui correspond à 99% de mon utilisation, j'essaye donc de faire quelque chose de pratique.
Réalisation d'un petit tableau maison avec une plaque d'alu, il est peint en noir et fixé par 4 petites vis dans la nouvelle étagère.
Pour qu'il soit autant accessible la journée depuis la porte latérale qu'en position couchage, on le place en hauteur sur le côté de l'étagère, ça évite de tout arracher en repliant le matelas.
Il regroupe 2 doubles prises USB encastrées, une prise allume cigare supplémentaire, un voltmètre et 6 boutons.
Le voltmètre n'affiche certes qu'un seul chiffre après la virgule, mais ça permet d'avoir une petite idée de l'état de décharge de la batterie.
Pour obtenir des chiffres fiables, il faut éteindre les autres équipements connectés et attendre un peu avant de faire la mesure. J'ai trouvé ces quelques chiffres sur le net :
12,80V --> 100% de charge
12,55V --> 75% de charge
12,32V --> 50% de charge
12,18V --> 25% de charge
< 12V --> décharge complète

Le boitier porte 8 fusibles auto de NA permet de gérer et regrouper les fusibles dédiés à chaque équipement à un seul endroit.
Il est vissé au fond du caisson à l'intérieur du tableau et les câbles partent vers chaque appareils et/ou interrupteurs.
Un porte fusible auto classique est installé sur l'arrivée du câble principal de la batterie auxiliaire avec un fusible de 15A.
Certains équipements sont alimentés en continus : la double prise USB à l'avant, la prise allume cigare de la glacière, la prise allume cigare du tableau 12v, l'éclairage LED automatique du placard à vêtements et la pompe à eau du chauffe eau.
Certains sont pourvus d'un bouton on/off sur le tableau : les 2 double prises USB du tableau 12v, le voltmètre, la barre de LED IKEA au dessus du placard à vêtements (qui a aussi sont propre bouton on/off) et 2 boutons pour les 3 LED OSRAM QOD.

On va pas se mentir, ça fait un p****n de paquet de câbles au final, merci les étiquettes pour s'y retrouver facilement. J'ai depuis fait une étiquette pour lister l'équipement de chaque fusible.

Suite et fin de l'aménagement juste en dessous !
__________________________________________________________________________________________________________________________

Oui effectivement il doit y avoir plusieurs versions, je n'étais pas certain de la modularité des banquettes dans la version de mon passenger tant que je ne l'avais pas vérifié.
Comme je le disais je suis agréablement surpris par le dossier intégralement rabattable du rang 3, je m'attendais à ce qu'une fois rabattu la banquette soit vraiment trop haute au point de ne pas pouvoir envisager que le lit passe juste au dessus.
Je suis aussi content de voir que les fixations de la banquette au rang 2 sont quand même bien proches de l'avant.
Ca me laisse vraiment la place nécessaire pour faire un bel aménagement derrière.
Par contre c'est moins sympa pour les grands comme moi quand ils voyagent derrière, pas beaucoup de place pour les jambes. Mais au moins il y aura la possibilité de tendre les guiboles en travers entre les 2 sièges av.
Parce que c'est vrai que d'origine, entre la banquette passager 2 places av, le siège conducteur et le frein à main... on étend pas vraiment ses jambes quelque part !

Je mettrai à jour le premier article au fur et à mesure de l'avancement de l'aménagement.


Dernière édition par Hinano le Mar 13 Déc 16 10:13; édité 103 fois
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sudotone
Traficoteur


Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 53
Localisation: Bouches du Rhône
Véhicule: Trafic DCi115 L1H1

MessagePosté le: Sam 15 Fév 14 9:17 Répondre en citant

Cool, :) on a le même genre de projet d'aménagement !
Moi je dois récupérer mon Trafic passenger 9 places la semaine prochaine et attaquer les travaux dans la foulée !
N'as tu pas trop galéré à remettre les garnitures plastiques après isolation ?
Pense tu condamner des vitres ou pas ?
Je suis ton aménagement avec attention et intérêt...
Bon courage
_____________________
Chaque chose a une place, chaque place a une chose
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hinano
Traficaménageur


Inscrit le: 09 Aoû 2011
Messages: 223
Localisation: Aquitaine
Véhicule: Passenger DCI90 L1H1

MessagePosté le: Sam 15 Fév 14 14:38 Répondre en citant

Suite (et fin) du deuxième post présentant l'aménagement :

Peinture :

Pour ceux que ça intéresse, l'ensemble des meubles a été peint en Gris galet n°4 pour se fondre avec l'habillage intérieur des plastiques du Passenger.
J'ai trouvé que c'était le compromis idéal pour avoir une peinture sobre, ni trop sombre pour la lumière ni trop blanche pour les marques.
Facile à appliquer, la peinture sèche vite (15 à 30min selon la t°) ce qui permet d'avancer rapidement sur les différentes couches. Je crois que j'ai quand même passé l'équivalent de 2 pots.
Pratique à l'entretient elle est lessivable.
Pour protéger certaines surfaces des tiroirs à l'arrière des projections d'eau, elles ont été peinte avec une peinture Glycéro grise légèrement plus foncée.
C'est le cas de l'intérieur des 2 tiroirs de la vaisselle, des surfaces servant de plan de travail, de l'intérieur du compartiment contenant les bidons d'eau, de la partie fixe du sommier, du plancher et de la surface de la table intérieur.
Beaucoup plus compliquée à manipuler et appliquer (12h de séchage entre chaque couche) mais un rendu et une protection vraiment sympa.

Convertisseur 12/220v : Aout 2015

Je me suis enfin décidé à investir dans un convertisseur 12v / 220v pour pouvoir recharger les batteries d'appareil photo et l'ordinateur portable lors des voyages.
J'ai opté pour un modèle MOOVE 600W (1200W en crête) en promo à 39.95€ histoire de ne pas être limité niveau puissance pour le PC.
Voici le contenu de la boite reçue ce matin, une bonne surprise c'est sa compacité, je devrais lui trouver un emplacement plus facilement que prévu.
Les 2 câbles avec pinces croco d'origine ne sont pas immenses, ils ont 2 oeillets à leur extrémité pour être vissés sur le convertisseur. Tout ça me semble correct pour le prix, on verra à l'usage.
Je le brancherai sur la batterie auxiliaire même si je ne compte l'utiliser qu'en roulant. Ca attendra que je démonte la batterie auxiliaire pour pouvoir me brancher directement dessus.
Pour l'instant il est branché sur la batterie principale, vu mon utilisation ponctuelle en roulant, si on fait attention à bien l'éteindre il ne devrait pas y avoir de soucis.

J'ai choisir de le fixer à l'avant dans la cabine pour y accéder facilement, ne pas avoir une longueur de câble (et donc section) trop importante et ne pas oublier de l'allumer ou l'éteindre quand je coupe le moteur.
On a utilisé un gros câble bien protégé avec des cosses à chaque extrémité.
Il est placé sous le vide poche qui se trouve en dessous de la boite à gants avec 3 grosses bandes de scratch autocollantes, malheureusement ce n'est pas le top le velcro avec la chaleur de l'été notamment.

A court de passage entre la batterie et l'intérieur de la cabine, et pour limiter la longueur de câble (et donc la section) je n'ai pas eu d'autres solutions que de réaliser une belle ouverture dans la trappe d'accès à la batterie, protégée par un caoutchouc.
Normalement il ne devrait pas gêner à cet emplacement et ne pas prendre trop la poussière.

Isolation du ciel de toit : Mars 2015

Je me suis donc lancé dans le démontage du ciel de toit en suivant les quelques infos de la revues techniques et les conseils trouvés sur le forum et le net.
Ca prends un peu de temps, le temps de comprendre comment enlever chaque support en plastique, mais une fois le coup de main pris, ça va vite et je n'ai rien cassé.
Le plus long ça été de re-vider le camion pour pouvoir tomber le ciel de toit en fait.
Il vaut mieux commencer par enlever les montants en plastique faisant la jonction entre le ciel de toit de la cabine avant et celui de l'arrière.
Déboîter et débrancher les supports de lampes navette.
Puis les caches en plastiques au dessus des fixations des ceintures de sécurité sur les côtés, et enlever le joint de porte à l'arrière.
Il faut enlever les petites agrafes rondes en plastique, ce sont les plus faciles à retirer avec un tournevis plat pour ne tirer que sur la tête. Les ovales (à gauche sur la photo) ne sont que de la déco, pas besoin de les enlever.

Il faut retirer les 4 poignées des passagers, c'est moins évident. Il faut sortir les 2 ergos rectangulaires à l'aide de 2 tournevis plats fins, ou 2 lames rigides. Il faut pas mal tirer dessus mais ça viens.
Les 2 ergos se déboîtent, mais ne sortent pas complètement. Une fois déboîtés, manipuler la poignée de haut en bas pour la déboîter à son tour et la faire sortir.
Enfin il faut sortir les 6 caches de fixations ovales, ce sont les plus durs à enlever. On commence par retirer les 2 ergos ronds qui viennent facilement au tournevis plats, mais ensuite il faut sortir tout le cache en plastique.
Le plus simple est de glisser un doigt dans le trou au centre et de manipuler le cache en plastique jusqu'à ce qu'il se déboîte.
Une fois tous ces caches en plastique sortis, le ciel de toit tombe facilement.
Si vous avez la clim à l'arrière comme moi, il faut également déboîter la commande de ventilation, pas besoin d'enlever les aérations, elles sont solidaires du ciel de toit.
Attention aussi au conduit en plastique noir qui est emboîté dans la cheminée de la clim à l'arrière droit du camion, mais ça vient tout seul.
Une fois sorti, j'ai collé ce qu'il me restait du rouleau de liège sur la tôle du plafond au niveau de la porte latérale avec la colle néoprène.
Pour une bonne isolation on a recouvert le ciel de toit avec le multi couches 21 couches Novostrat, on a utilisé simplement une demi épaisseur sur les 21 couches, pour ne pas que ce soit trop épais.
J'en ai profité pour isoler également le ciel de toit à l'avant dans la cabine avec le multi couches, mais je ne l'ai pas démonter entièrement.

Je n'ai pas remonté les poignées de maintien des passagers à l'arrière, j'en ai profité pour installer 4 petites boucles de sangles (maintenue par une grosse rondelle derrière la carrosserie) qui me permettent de tendre facilement 2 sangles pour plaquer les planches de surf sous le plafond du trafic.
L'avantage des sangles souples c'est qu'on ne se cognera pas la tête dedans...
Des bouchons carrés en plastiques viennent fermer les trous laisser par l'absence des poignées de maintien des passagers, ceux avec les boucles de sangle ont simplement été percés.
On peux très bien dormir avec les planches au plafond mais généralement on les pose sur un siège à l'avant en les glissant sous le lit ou on les accroche sur les barres de toit le temps de la nuit.

Eclairage Led : Mars 2015

Les ampoules navettes d'origine ont été rapidement remplacée par des modèles à LED proposant une lumière plus blanche et plus puissante.
Vu la consommation dérisoire, on se permet de les utiliser même si ça pompe sur la batterie principale. Néanmoins niveau puissance d'éclairage, ça reste insuffisant.
J'avais donc acheté un éclairage LED 12V OSRAM QOD (3x3.5W) composé de 3 spots qui est vraiment top : les spots sont extra plats et puissants, idéal pour les intégrer au plafond du trafic.
Vendu 90€ environ, je l'avais trouvé neuf pour moitié prix sur leboncoin, il n'attendait plus que je m'attaque au démontage du ciel de toit pour être en place.
Les LED sont prévues pour être alimentée en 12v via un transformateur 220v=>12v fourni, on peut donc brancher directement les 3 spots LED sur la batterie auxiliaire.

On a donc profité de l'isolation du ciel de toit pour réaliser l'installation des LED QOD (ou l'inverse en fait !) et passer correctement les câbles dans le ciel de toit au plus court vers le tableau 12v.
La lumière des LED est puissante et directe, j'ai donc réaliser des diffuseurs légèrement opaques pour diffuser la lumière dans le camion à partir de la toile de parapluie de studio photo.

La barre de LED IKEA 92cm (10€ bonnes trouvailles) est installée sur le dessus du placard à vêtements, elle a son propre bouton on/off et un bouton on/off sur le tableau 12v.
Ça fait un éclairage agréable et diffus au dessus du lit le soir (340 lumen et conso de 5w).
Un éclairage automatique à LED (modèle Striberg de chez Ikea) est installé pour éclairer l'intérieur du placard automatiquement lorsqu'on ouvre la porte coulissante de droite (conso 2,4w).


Filets de rangements : Octobre 2014

Contribution de mon père aux rangements dans les portes du camion, il a réalisé 2 filets installés dans les garnitures de portes arrières.

Un autre grand filet pour la garniture sous la fenêtre en face de la porte latérale, je l'ai déjà un peu abimé en déménageant mais il reste très pratique...


Rideaux intérieurs : Juillet 2014

On utilise habituellement les 3 rideaux occultants Midland pour Renault Trafic (à partir de 2001) achetés en promo (chez NA) pour masquer les fenêtres avants et le pare brise du Trafic.
Ils s'adaptent correctement sur les vitres du Trafic 2007 et masquent les regards indiscrets tout en isolant convenablement du froid.
Néanmoins ils trahissent le fourgon qui se change en van une fois les occultants en place sur le pare brise !
Comme on a besoin de dormir discrètement de temps en temps, on a réalisé un rideau pour pouvoir séparer la cabine avant de la partie arrière.
C'est également pratique pour de nombreuses raisons comme masquer le contenu du trafic sur un parking. Pour ceux qui hésiteraient à démonter la cloison de séparation cabine av/ar de leur trafic, c'est une bonne solution.
Au premier essai, le rail de rideau en plastique de NA a été directement vissé dans le ciel de toit, dans la partie relativement plate, ça a tenue une saison.
J'ai depuis profité de l'isolation et du démontage du ciel de toit pour installer une baguette de CP de 5mm au dessus du ciel de toit permettant de fixer le rail du rideau avec des vis plus longues qui se prennent dans le CP.

On a utilisé du tissu épais Ikea (Minna brun) pour rester dans les couleurs sobres de l'aménagement sans être trop clair (pour les tâches) et ne pas trop obscurcir le camion avec un tissu noir.
J'ai bien sur confié la réalisation aux talents de couturière de ma maman. Des scratchs ont été cousu sur les côtés du rideau principal pour pouvoir fermer le rideau complètement sans que la lumière ne passe pas pour un maximum de discrétion.

J'ai également opté pour des rideaux similaires pour les vitres latérales au niveau de la porte coulissante, une découpe volontairement assez large et rectangulaire pour qu'ils occultent bien la lumière sur les bords. C'est la version 1.0, on pourra les améliorer plus tard et s'en servir comme patron.
La tringle à rideau en plastique a été cintrée avec de l'eau chaude pour lui faire prendre la courbure de l'intérieur du cadre de la fenêtre latérale.
Elle est maintenue avec du scotch double face car le rideau est relativement léger, depuis tout ce temps ça n'a pas bougé.

Pour la fenêtre de la porte coulissante la tringle est posée/scotchée sur le rebord noir, j'ai du la re-scotcher au printemps 2015 car la bande précédente n'avait pas bien tenue. Depuis impec.
Comme ça les rideaux sont proches des vitres et il n'y a quasiment pas de jour.

Pour l'instant on n'a pas encore choisi de solution pour isoler thermiquement ces fenêtres, à vrai dire on a pas encore ressenti le besoin.
Enfin, les fenêtres des portes arrière sont occultées et isolées par un carré de mousse (découpé dans du tapis de gym en mousse) qui se glisse rapidement entre la tôle et la vitre de la fenêtre.
C'était censé être provisoire, mais la solution est tellement efficace, facile a mettre en place, rapide à enlever et à stocker (entre le sommer et le matelas) qu'elle est toujours d'actualité.
Petit ajout discret de 2 bandes avec velcro sur le rideau principal permettant de le maintenir fermé une fois rabattu.
Elles sont directement cousues sur le rideau comme ça on ne les perds jamais !
Idem pour les 2 rideaux latéraux, ça évite qu'ils s'ouvrent quand on roule ou de les avoir dans les pattes quand ils sont repliés.

Barres de toit : Novembre 2014

Les barres de toit extra plates que l'on avait fabriqué pour mon précédent fourgon sont réinstallées.
Ce sont toujours les profilés alu de 25x25mm, avec les pattes de fixations maisons réalisées dans une barre plate d'alu de 4mm d'épaisseur pliée à l'étau.
De la visserie inox pour éviter la rouille et des bouchons en plastique noirs pour la finition.
Sur cette version 1.1 les barres sont renforcées par un petit morceau de profilé 20x20mm à l'intérieur du profilé 25x25mm (au niveau des fixations) pour éviter que les barres ne s'écrasent en serrant.
Un ami m'avait gentiment demandé de lui réaliser les mêmes pour son Vivaro rallongé.
On laisse toujours en place les pattes de fixations, c'est rapide et facile de monter ou démonter les 2 profilés de 25x25 en fonction des besoins.
Il m'est arrivé d'installer un coffre de toit Norauto Bermudes très long pour ranger les snowboards le temps de l'hiver. La majorité du temps elles nous servent pour stocker les planches de surf à l'étape sur le toit.


Auvent de portes arrières : Aout 2015

C'était sur la liste "à faire" depuis un moment, on a enfin pris le temps de réaliser une petite housse/auvent pour les portes arrières.
Honnêtement on ne pensait pas s'en servir souvent, mais au cas où il tombe quelques gouttes c'est quand même mieux de pouvoir cuisiner sans tremper le lit.
Pour cette première version, je me suis inspiré de ce qu'avait fait ol2coc (désolé il a supprimé les photos depuis), j'ai utilisé une vieille toile de tente légère qu'on a réimperméabilisé à la bombe.
Que de la récup, un peu de découpe, un peu de couture, rajout de quelques œillets en sangle dans les coins et voilà.
3 crochets plastiques ont été collés au double face sur le toit du trafic au niveau des fixations arrières de la galerie, rien de méchant.

Je voulais que ce soit rapide à installer et compact à stocker, pas question d'avoir une grosse bâche dans un tiroir ! Elle se range dans une petite pochette souple.
4 crochets en plastiques (récupérés sur des vieilles chaines à neige) sont fixés à des élastiques dans les coins et permettent de tendre la toile sur les passages de roues AR et les portes arrières.

La toile est légère et laisse passer pas mal de luminosité, évidemment ce n'est pas fait pour être utilisé sous un orage.
C'est la version 1.0, on verra d'ici quelques mois si on l'utilise souvent et si on a besoin de l'améliorer, elle nous servira toujours de patron si on veux passer sur du tissu plus épais/neuf style tarp.
J'ai également songer a utiliser un arceau sur le haut des portes arrières pour que ça ne fasse pas une poche d'eau au centre, un jonc carbone de cerf volant par exemple. A l'usage pour l'instant, on a en a pas vraiment ressenti le besoin.


Chauffage : Septembre 2015

En prévision de la demi saison, et comme ma moitié est très sensible au froid, je me suis décidé à réaliser l'installation d'un petit chauffage 220V.
Ça fait un petit moment que je regarde et que je réfléchis pour trouver une solution efficace et peu coûteuse correspondant à notre utilisation occasionnelle.
Jusque à présent, le peu de fois où on a eu besoin, on utilisai un petit chauffage soufflant de salle de bain (2000w). Niveau intégration, confort et gestion de la t° c'est clairement pas le top... Dur de trouver la bonne température, on passe du sauna au frigo je trouve...
L'idée c'est d'avoir un peu plus de confort pour la demoiselle et de profiter toujours un peu plus du camion à l'automne et au printemps, en allant dans des campings ou des parkings équipés de prises 220v.
Après avoir vu sur le forum le chauffage installé par Rebloch', je me suis intéressé à ces petits convecteurs électriques 220v.
C'est incontestablement plus pratique, adapté et moins contraignant/dangereux qu'un petit chauffage à gaz par exemple.
Le modèle que j'ai acheté est un convecteur Atlantic F617 500W trouvé neuf à 10€ sur Leboncoin, une affaire ! C'est un modèle classique, qu'on retrouve parfois dans les petites pièces d'appartement, mais il est relativement compact (369mm de large x 451mm de haut).

Théoriquement il faut maintenir un certain espace sous le chauffage, en face et au dessus, le meilleur compromis trouvé est de le fixer au niveau des tiroirs sur la droite l'avant du meuble principal.
C'est l'emplacement le plus adapté que l'on ai trouvé, un emplacement idéal pour chauffer le camion en journée sans qu'il ne nous gène.
J'ai utilisé le support de fixation amovible fourni et réalisé un support en CP de 10mm qui vient se fixer dans les trous à la place de la poignée du tiroir, une 3ème vis a été installée en haut du tiroir pour rigidifier l'ensemble. Simple à installer ou à démonter.

J'ai fait en sorte de pouvoir conserver la poignée du tiroir du haut sans qu'elle ne touche le support ou le radiateur.
La poignée du tiroir du bas a été réinstallée verticalement sur la façade en haut à droite du tiroir, à côté du chauffage une fois celui ci en place pour que l'on puisse toujours ouvrir le tiroir.
Avec le chauffage en place, il suffit d'ouvrir le tiroir du bas pour pouvoir ouvrir le tiroir du haut et accéder à son contenu.
En marche ou éteint, il ne gène pas non plus l'accès à la glacière, des crochets on été installés pour faire passer le câble du radiateur au niveau du sommier.

A la base l'idée c'était pour la nuit de sortir le tiroir du meuble et l'avancer jusqu'au pied du lit au milieu du camion pour que le radiateur ne soit pas enfermé sous le lit.
Grâce aux simples coulisses à galets sur lesquelles le tiroir du radiateur est monté, il est facile de sortir le tiroir de son logement.
J'avais peur que le radiateur ne soit trop bouillant et chauffe les lattes et le matelas au dessus lorsque le lit est déplié.

Après plusieurs utilisations depuis l'automne, je dois avouer que c'est du bonheur, le grand luxe en camping. 10€ sacrément bien investit !
Vu le petit volume, ça chauffe rapidement et doucement, c'est agréable et silencieux.
En fonctionnement, le dessus et l'avant du convecteur sont tièdes, le dessous franchement pas chaud du tout.
J'ai donc préféré descendre encore plus le convecteur sur le tiroir pour avoir bien plus de marge au dessus du convecteur plutôt que en dessous.
Comme ça on peut laisser tourner tranquillement le chauffage même sous le lit la nuit pour avoir une tiédeur dans le camion.

Miroir : Septembre 2015

Ca faisait un moment que la demoiselle me réclamait un miroir supplémentaire dans le camion, en plus des miroirs fixes du pare soleil passager et de celui fixé sur le placard à vêtements.
Pas évident d'avoir un miroir bien placé pour la toilette et le maquillage dans le camion, la meilleure solution est donc de partir sur un miroir amovible.
On s'est dit qu'un miroir ventouse ça serait bien pratique justement car on pourrait l'utiliser et le ranger à différents endroits.
Beaucoup de miroir ventouse du commerce sont chers et grossissants, mais on a fini par trouver notre bonheur avec le nouveau miroir Ikea STUGVIK à 6.99€.
Il est équipé d'un support qui permet de le décrocher en laissant la ventouse en place.
Pour pouvoir le manipuler facilement, j'ai coupé le rebord en plastique blanc qui se trouve au dos en bas du miroir pour qu'il s'adapte bien à la forme incurvée des fenêtres du Trafic.
J'ai simplement collé un peu de néoprène en bas derrière le miroir pour ne pas qu'il vibre contre la vitre.


Eclairage Exterieur : Septembre 2015

Niveau éclairage à l'intérieur du camion, on est au top avec les 3 LED QOD (150 lumens chacune) et la barre LED Ikea, mais c'est vrai qu'il nous manquait un éclairage pratique pour l'extérieur du camion.
Les lampes de camping qui éclairent le dessous de l'assiette et les piles ce n'est vraiment plus mon truc...
J'ai regardé pas mal de solutions, y compris un spot LED étanche comme on trouve sur le côté des camping-car récents, mais c'est vraiment pas donné et je ne sais pas trop comment j'aurai fait passé le câble sans faire de trou dans la carrosserie.
Et puis j'ai eu l'idée d'un spot LED type lampe de bureau avec une tête flexible orientable, j'ai regardé pas mal de modèle chez Casto, Ikea et Leroy pour voir les puissances lumineuses et surtout le voltage de sorties des transfo 230v qui ne sont jamais indiquées dans les descriptions catalogues ou sur internet.
Ce n'était pas évident de trouver un spot LED puissant qui puisse être alimenté en 12V sans modification, mais j'ai fini par trouver mon bonheur avec cette lampe de bureau à pince INSPIRE chez Leroy Merlin à 19.90€, garantie 5 ans.
Le spot ne consomme que 3W (soit 0,25a/h en 12v) pour une puissance de 210 lumens, ce qui est vraiment top pour l'extérieur.
Il est livré avec un cordon équipé d'un transfo 220V=>11V (12V max) qui se branche via une fiche sur la lampe, même pas besoin de couper le fil pour supprimer le transfo.
J'avais déjà un câble allume cigare avec la bonne fiche ce qui nous permet de l'utiliser facilement en la branchant sur la prise allume cigare du tableau 12v. Le tout se range facilement dans un tiroir.

Idéalement j'aimerai bien trouvé une lampe flexible dans le même style, un peu moins cher, pour avoir le même type d'éclairage au niveau des portes arrières au dessus du coin cuisine.
J'ai repéré sa petite soeur Lampe de bureau LED à pince, blanc, Gao INSPIRE à 15.90€ en version pince ou 14.90€ en version sur pieds, 100 lumens mais fonctionne avec du 5V entrant ce qui m'obligerait à la brancher sur les prises USB. Affaire à suivre.

Sommier 2.0 : Septembre 2016

Après plus de 2ans d'utilisation, les lattes réalisées dans le CP de 15mm bas de gamme de Leroy Merlin commençaient à être vraiment fatiguées : plusieurs étaient fissurées ce qui faisait une cuvette désagréable sous le buste.
J'ai décidé de modifier le sommier pour le renforcer et essayer d'apporter plus de confort.
2 traverses ont été soudées pour renforcer le cadre sous les lattes, environ au milieu de chaque "place" dans le lit.
Comme ça lorsqu'on s'assoit dans le lit on ne risque plus de faire travailler les lattes au delà d'une certaine limite de leur souplesse jusqu'à ce qu'elles lâchent, ce qui aurait certainement éviter de fissurer les lattes originales.
Pour laisser le passage de ces nouveaux renforts de cadre, deux découpes ont été nécessaires dans le tasseau retenant le cadre.

Pour essayer d'améliorer le confort du sommier, j'ai voulu tenter l'expérience d'utiliser des vraies lattes d'un sommier de 90cm pour qu'elles soient suffisamment longues. Elles ont simplement été recoupées de chaque côté pour correspondre à la bonne longueur.
Les lattes sont moins larges et légèrement moins épaisses que mes anciennes lattes en CP.
On est parti sur une réparation de 21 lattes, 10 au dessus de la partie fixe et 11 au niveau du cadre de la partie coulissante.
Placer ce type de lattes dans le sens de longueur du sommier est assez inhabituel, leur profil légèrement incurvé sur le dessus demande aussi quelques ajustements
Maintenant il faut voir à l'utilisation si cette configuration est confortable.


La nouvelle version du sommier du lit peigne avec de vraies lattes semble apporter une réelle satisfaction en terme de confort de couchage.
L'espacement des lattes étant légèrement plus important, le cadre est plus "lâche", ce qui nuit à la rigidité du lit une fois déplié.
Afin de palier à ce problème, les 2 lattes les plus à l'extérieur de chaque côté de la partie fixe du sommier ont été repositionnées pour prendre parfaitement en sandwich la latte de la partie amovible située entre elles. Cela demande bien sur un alignement parfait des 3 lattes, mais ainsi le cadre n'a plus de jeu latéral et à retrouver la rigidité qui fait son confort une fois déplié.
Le bout des lattes a du être biseauté pour permettre de replier complètement le sommier. En effet les lattes ont une courbure naturelle et comme elles dépassent légèrement (pour le côté purement esthétique une fois le lit replié) cela crée une butée empêchant de replier complètement le sommier.

Support Tablette : Décembre 2016

Dans la rubrique des choses totalement inutiles au camping mais totalement indispensable dans un petit espace, la fabrication d'un support flexible et amovible pour la tablette, histoire de regarder tranquillement un film ou la TV depuis les sièges ou le lit.
Seul le pieds flexible reste en place, la partie où se glisse la tablette se décroche et peut se ranger dans un placard.


Major Update : Mars 2018 - Nouveaux tiroirs arrières - Nouveau chauffe-eau - Nouveau réchaud
Cela faisait quelques mois que c'était dans les tuyaux, l'arrivée d'un nouveau chauffe-eau et d'un nouveau réchaud m'ont contraint à revoir l'agencement de mes 2 principaux tiroirs arrières.
Cette fois, j'ai du séparer ces 2 équipements, le chauffe-eau reste dans le tiroir de droite avec les bidons, mais le réchaud est désormais installé avec sa bouteille de gaz dans le tiroir de gauche.
Il a donc fallu refaire complétements ces 2 tiroirs ! Je vous laisse découvrir ça avec les premières images sur le blog.



Printemps / Eté 2015
De nombreux weekend à profiter de notre belle région, 2 semaines de road trip en Algarve dans le sud du Portugal en septembre.


Printemps / Eté 2016
Des voyages sur la presque ile de giens, en ardèche, pas mal de weekend à l'océan chez nous dans le sud ouest et un road trip en Galice pour découvrir ce coin de l'Espagne.


Pour les curieux, mon frangin a était contaminé par le virus et viens de s'acheter son premier Trafic L1H1 fourgon mais tout vitré, l'aménagement sera a suivre sur cette page du forum.

__________________________________________________________________________________________________________________________

sudotone a écrit:
N'as tu pas trop galéré à remettre les garnitures plastiques après isolation ?
C'est un peu impressionnant au début, je n'avais pas osé les enlever sur mon précédent trafic, mais au final non pas de soucis, je n'ai même pas eu besoin de racheter des agrafes neuves. Sur un nombre impressionnant d'agrafes, j'ai du en casser 2.
sudotone a écrit:
Pense tu condamner des vitres ou pas ?
Oui effectivement je pense qu'au moins une des 2 vitres latérales arrières sera condamnée par un meuble (étagère, rangements...). Si je suis très motivé et selon les plans, je me lancerai peut être dans la réalisation d'un deuxième meuble vertical pour avoir des rangements de chaque côté du lit au niveau des fenêtres arrières. Mais faudra mesurer tout ça pour garder un couchage suffisamment large. Et puis il y a le chauffage de la cabine arrière sur le côté droit, à voir comment je l'intégrerai dans l'aménagement.


Dernière édition par Hinano le Jeu 05 Avr 18 9:11; édité 42 fois
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sudotone
Traficoteur


Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 53
Localisation: Bouches du Rhône
Véhicule: Trafic DCi115 L1H1

MessagePosté le: Sam 15 Fév 14 15:27 Répondre en citant

Ok pour le démontage des garnitures. Par contre au plafond tu l'as isolé aussi de la même façon ?
Pour fixer tes meubles comment prévois tu de faire du coup, tu enlève les garnitures et tu fixe des tasseaux+CP ?
Pour condamner les vitres, film 5% + isolant CP peint en noir ?

C'est un peu ce que j'imagine faire alors ton avis m'intéresse...
_____________________
Chaque chose a une place, chaque place a une chose
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hinano
Traficaménageur


Inscrit le: 09 Aoû 2011
Messages: 223
Localisation: Aquitaine
Véhicule: Passenger DCI90 L1H1

MessagePosté le: Dim 16 Fév 14 2:05 Répondre en citant

sudotone a écrit:
Par contre au plafond tu l'as isolé aussi de la même façon ?
Pour le plafond apparemment c'est une autre histoire pour démonter la garniture, je crois que c'est même collé. D'après ce sujet il n'y a rien au dessus de la garniture de plafond, uniquement de l'air et la tôle.
On était habitué à avoir la tôle directement au dessus de nos têtes donc avoir déjà la garniture est un gros plus pour nous. Peut être que je la démonterai un jour pour isoler si j'ai des infos plus encourageantes, mais ce n'est pas ma priorité actuellement, trop peur de faire plus de mal que de bien.
sudotone a écrit:
Pour fixer tes meubles comment prévois tu de faire du coup, tu enlève les garnitures et tu fixe des tasseaux+CP ?
Pour le meuble principal au sol supportant le lit, ça sera dans l'esprit de mon aménagement précédent avec des améliorations, et j'envisage d'utiliser les points de fixations de la banquette arrière du trafic pour fixer le meuble du lit.
Pour les meubles au niveau des fenêtres, je ne sais pas encore, certainement les rendre solidaire du meuble lit et/ou les fixer en utilisant les trous disponibles dans la parois sous la fenêtre notamment, et s'il faut enlever la garniture pour les fixer.
sudotone a écrit:
Pour condamner les vitres, film 5% + isolant CP peint en noir ?
Pour l'instant j'ai mis le film 5% même si ce n'est pas parfait, et ensuite on verra soit une isolation complète avec du multi couche et éventuellement du liège qui me reste entre le meuble et la fenêtre. Je suivrai ton aménagement avec intérêt également !
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sudotone
Traficoteur


Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 53
Localisation: Bouches du Rhône
Véhicule: Trafic DCi115 L1H1

MessagePosté le: Dim 16 Fév 14 10:02 Répondre en citant

Parfait :yes:
Merci pour tes réponses détaillées, je vais aussi partir sur cette base, isoler le bas et le sol mais pas le plafond...
Bon dimanche !
_____________________
Chaque chose a une place, chaque place a une chose
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sudotone
Traficoteur


Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 53
Localisation: Bouches du Rhône
Véhicule: Trafic DCi115 L1H1

MessagePosté le: Ven 07 Mar 14 0:26 Répondre en citant

Alors, ça avance cet aménagement ?
De mon côté j'y passe du temps mais cela ne va pas aussi vite que j'aimerais.... heureusement qu'il y a les vacances scolaires !
_____________________
Chaque chose a une place, chaque place a une chose
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil du Forum -> ICI on se les montre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3 ... 18, 19, 20  Suivante
Page 1 sur 20

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction originale par : phpBB-fr.com