www.trafic-amenage.com/forum

Entraide pour l'aménagement de tout fourgon et pour l'entretien du Trafic

L'art du fourgon aménagé Accueil du Forum
masterII, 1999, L3H2, 1 à 2 places, atelier d'électronique

 
Répondre au sujet    Accueil du Forum -> ICI on se les montre ICI on se les montre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
lucky
Traficampeur


Inscrit le: 01 Nov 2010
Messages: 16
Localisation: nantes
Véhicule: master ll 2.5D L3H2

MessagePosté le: Jeu 31 Mar 11 19:43 Répondre en citant

bonjour à tous

Ayant testé mon fourgon lors d'un récent déplacement en Creuse je pense que c'est le moment de commencer à présenter le travail que j'ai fait pour cet aménagement.

Le contexte de départ:
Comme j'en parlais dans mon message de présentation mon idée de départ n'était pas de faire un camping-car ni même un véhicule de loisirs. Je voulais un atelier roulant. Etant artiste ça faisait un moment que je pensais à monter un véhicule dans lequel je puisse travailler et dormir. Je crée des dispositifs électroniques que je présente dans divers lieux, expositions notamment, et dans divers endroits en France ainsi qu'en Europe (Allemagne, Scandinavie). L'aménagement pouvait être sommaire et pas trop poussé au niveau de la finition. Mais il doit me permettre une autonomie même si je bosse un jour à 3000km de chez moi. Autre chose: je souhaite éviter le passage par homologation. Donc pas de modification permanente du véhicule.

Mais en face de cela je me confrontais à certains obstacles:
- pas beaucoup de budget
- pas de local et, habitant en ville, utilisation du fourgon lui-même comme local de construction, sans chauffage et cela durant l'hiver qui était la période de l'année durant laquelle j'avais du temps pour me consacrer à ce chantier

Mais grâce à vous tous un obstacle de taille, à savoir le manque d'expérience et de connaissances dans l'aménagement de fourgon, a été en partie compensé.

Voici donc le résultat en cours d'un travail que je ne conseille pas de réaliser dans ces conditions. Travailler au chaud et au sec dans un local dans lequel on peut prendre ses aises est certainement nettement plus encourageant.


Je suis donc parti de ceci:

C'est un masterII 2.5D de 1999, moteur sofim s8u atmosphérique 80cv, le bon vieux sofim qui a la réputation d'être increvable. Par contre la consommation reste plus élevée que sur les moteurs plus récents.

Je commence à m'organiser en fabriquant une échelle qui prenne le moins de place possible: je visse des tasseaux de 27x45mm sur une planche de pin. C'est suffisant pour travailler sur le toit et ça coûte très nettement moins cher qu'une échelle aluminium. De plus ça se range facilement dans le fourgon sans manger d'espace. Sur cette photo j'en suis au nettoyage extérieur. Mais ce qui m'a pompé un peu plus de temps et d'énergie c'est le nettoyage à l'intérieur du fourgon. J'avais l'impression de ne jamais en voir le bout. Des restes de chantier (poussière, gravaillons, ciment, huile, etc.) s'étaient tassés dans tous les recoins.


Pose du lanterneau arrière. Des tasseaux me permettent de marquer précisément des repères pour le passage des vis. La découpe s'est faite à la main à la lame de scie à métaux. Sur cette photo on peut en outre se faire une idée de la déformation qu'a subie le toit durant sa vie de bête de somme.


J'envisageais de monter des fenêtres latérales pour avoir suffisamment de lumière dans le véhicule. Mais J'ai décidé de monter un lanterneau qui de toute façon me semblait incontournable. Je me suis rendu compte que la lumière zénithale était très efficace et qu'un deuxième lanteneau suffirait à amener ce qu'il faut de lumière dans le fourgon. Autre avantage des lanterneaux: le bon système de ventilation permanente en chicane. Cela évite des découpes pour de la pose de grilles en hauteur. On peut voir au passage l'amoncellement de divers trucs que je dois stocker dans mon fourgon car, comme je l'indique plus haut, je n'ai pas d'autre lieu que les parkings publics pour bosser.


Petit détail de la pose de lanterneau: des bagues plastique coupées à la pince coupante de plombier sont posées autour des vis puis du sikaflex remplit à raz bord chaque bague. Toujours ppar manque d'un local je dois travailler en plusieurs fois, entre deux averses, chasser l'eau. Cette contrainte fait perdre du temps et de l'énergie. Les cannelures du toit étaient déjà un problème mais le supplice c'était que le toit était enfoncé et que plus rien n'était d'applomb (y'a dû y avoir quelques gavottes de dansées sur le toit). J'ai intercalé du tuyau d'arrosage qui est pincé entre la carosserie et les bords du lanterneau et j'ai ratrappé les irrégularités du toit en utilisant des vis de 50mm de long qui traversent des tasseaux montés à l'intérieur du fourgon et qui forment un cadre pour le lanterneau. Finalement ça n'a pas mangé trop de mastique et, après une retouche j'ai réussi à faire un joint bien régulier qui me prémunit contre les fuites.


J'ai modifié mon outillage à main de façon à pouvoir le brancher sur ma prise allume-cigare: coque ouverte j'ai intégré une prise basse tension dans chaque outil. J'ai aussi fabriqué un long câble (assez pour un L3) avec une fiche basse tension, genre sortie de transfo. Du coup je peux encore me servir de mes outils chez moi. Ici c'est une mini-perceuse que j'utilise en électronique mais qui m'a été bien pratique pour faire des découpes en arc de cercle. J'ai aussi charcuté ma perceuse sans fil selon le même principe et je l'utilise maintenant sans batterie, directement sur prise allume-cigare.


montages provisoires des éléments une fois découpés. Je laisse quelques millimètres partout sur les bords de façon à laisser passer l'isolant sur les montants.


J'ai choisi de coller du liège de 2mm sur le toît et sur la partie haute des côtés de la carosserie de façon à réduire l'effet tambour de la tôle sous la pluie. L'idée c'est quand même de pouvoir dormir même quand il pleut. Je ne regrette pas les 35euros investis dans les 8m2 de liège.


Une fois que les découpes de l'habillage intérieur semblent d'applomb je démonte tout et je passe une couche de lasure. Ca protège le bois pour pas trop cher (16euros les 2,5l)


Pour que les divers panneaux de bois ne m'empêchent pas de travailler et que je puisse me déplacer je confectionne rapidement deux équerres qui en tenant les panneaux debout libèrent l'accès à une paroi du fourgon.


Ca devient nécessaire car je commence la pose de l'isolant. De loin ça ressemble à du multicouche mais en fait c'est assez différent. La marque c'est Winco. C'est un truc qui est adapté aux bâtiments métalliques et qui, contrairement aux isolants multicouches, ne demande qu'une lame d'air. Il est composé d'une feuille d'aluminium (genre papier alu alimentaire), d'un molleton de fibre de verre, d'un pare-vapeur plastique et d'une toile de fibre de verre aluminisée. Côté feuille alu il est aussi fragile que du papier alu alimentaire. De plus cet isolant est sensiblement plus lourd que le multicouche. Donc il faut bien s'organiser pour la pose et lui faire subir le moins de contraintes mécaniques possible. J'utilise des tasseaux flexibles pour un maintien en position provisoire et du double face pour moquette. J'ai pu faire toute la pose seul.


J'ai posé de l'isolant partout, y compris sur les portes (j'aivais même collé du liège sur les portes arrières avant cela). A ce moment je pose mes panneaux de façon définitive. Le gros rouleau qui reste c'est de l'isolant mince que j'avais démonté d'un précédent fourgon que j'avais isolé à l'arrache (ou peut-être pas isolé, du coup). Je l'ai recyclé comme isolant de sol que j'ai étalé directement dans le fourgon. Par dessus j'ai simplement posé du C-P de 8mm. Pas sûr que ce soit très efficace mais pas de place en hauteur pour monter une vraie isolation de sol avec une lame d'ai de plusieurs centimètres.


Avec des lambris de 120mm de large je protège l'isolant qui ressort sur les montants. J'en suis à la construction d'un mobilier de base: bureau-rangement, meuble sanitaire, lit-rangement. Pour rester léger en poids j'utilise du C-P de 5mm ou 3,6mm avec des tasseaux. Les meubles sont démontables sans outils, ce qui fait que le fourgon reste un fourgon.






ajout du 02/04/2011:

Il me manquait quelques vues de quelques détails:


Bureau-rangement et lit-rangement. Le bureau est en cours de construction: il lui manque un arrêtoir pour que les bacs en plastique veuillent bien rester dedans même quand ça tourne fort.


Cadrage sur le bureau-rangement. Le plateau est replié lors des trajets. Ca permet de ne pas semer sur le sol ce qui traîne sur la table. Les quarts de cercle sont montés sur charnières et maintiennent la partie mobile du plateau à l'horizontale quand celui-ci est déplié.



Mon téléphone n'est pas photographe... et moi non plus. J'explique donc ce qu'est ceci: un système d'agrafe pour maintenir le bureau à la verticale dans les virages tout en veillant à ce qu'il reste démontable sans outils. C'est un fer plat horizontal fixé avec de bonnes vis sur un renfort de la carosserie. Des rondelles servent d'entretoises pour laisser un peu d'espace entre le fer plat et la paroi. Sur le bureau on a la meême chose mais en vertical. Chaque fer plat est fixé en deux points.


Pour le meuble cuisine c'est presque le même système mais avec un fer plat plié en équerre.


Vue du lit-rangement. J'avais trouvé des lattes sur un sommier fracassé qui attendait dans la rue. J'ai vissé tout ça sur des tasseaux de 27x45 en laissant assez d'espace entre les lattes pour qu'une extension puisse venir coulisser. J'ai imaginé un système de lit-strapontain si jamais je me retrouvais en charmante compagnie lors d'un de mes chantiers. Pour le rangement sous le lit je prévois des caisses plastique. De faon générale j'aime bien avoir des rangements qui me permettent de voir assez facilement qu'est-ce qui est où. L'échelle que j'avais bricolée pour avoir accès au toit reste le long du lit. C'est là qu'elle me gêne le moins.



On voit ici le meuble de cuisine qui dépasse sur l'ouverture de la porte coulissante. J'ai récupéré deux bidons opaques de 20l que je destine aux eaux usées. Il y a des choses qui traînent encore allongées par terre, ce qui dans l'immédiat est le moyen d'éviter quelles ne tombent de haut dans les... VIRAAAAGES!



J'ai fait un montage provisoire d'un panneau électrique sur une batterie solaire de 70A. Le circuit tout nu c'est 3 régulateurs de tension à découpage. J'utilise des circuit intégrés lm2576. Ils tiennent 3 ampères à 80%. Ils existent en voltage fixe en différentes tensions ou en variable. Leur notice de montage (datasheet) est disponible sur le web via leur référence. Bon, je dois quand même trouver un panneau plus grand pour monter au moins correctement le régulateur de charge (Sungard 5A) et ne pas le laisser par terre. Les vis avec rondelles et entretoises plastique sont destinées à maintenir les câbles des différents appareils qui viendront s'alimenter à ce tableau. J'ai un panneau solaire de 50w sur le toit avec un câble qui passe dans un renfort de carosserie et qui arrive direct sur le régulateur de charge. J'envisage d'installer la batterie solaire à l'extérieur de l'habitacle, probablement sous le capot. Car une batterie en régime de charge ça dégage de l'hydrogène; et j'ai beau être un type pas tout-à-fait ordinaire (à ce que disent mes pote) j'ai pas encore muté assez pour que mon organisme assimile ce genre de gaz.


Dernière édition par lucky le Sam 02 Avr 11 20:51; édité 5 fois
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fab&Gwen
Traficaménageur


Inscrit le: 09 Mar 2011
Messages: 1332
Localisation: Changeante
Véhicule: Le jardin des lapins

MessagePosté le: Jeu 31 Mar 11 20:13 Répondre en citant

P'tain ( comme dirait Gwen) tu déchire toi, là, chapeau Bas :yes:

T'a du courage, nous ( enfin surtout moi :???: je croit) on va aussi aménager dans la rue mais en face d'un p'tit appart quand, même !

En plus nos moteurs sont cousins Sofim 2,5 Atmo...

T'a bien bossé, profite bien :yes:
_____________________
Notre présentation
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lucky
Traficampeur


Inscrit le: 01 Nov 2010
Messages: 16
Localisation: nantes
Véhicule: master ll 2.5D L3H2

MessagePosté le: Jeu 31 Mar 11 23:54 Répondre en citant

hop!

Hé Fab, j'ai jeté un oeil sur ton iveco. Yaaaabooo! Génial!

Le moteur Sofim S8U est assez facile à gérer en travaux mécaniques. Et si le tien n'a que 28000km faudra un peu de patience avant qu'il veuille bien vieillir. Si l'entretien est fait ce genre de moteur ça tient bien. Personellement j'ai aucune formation en mécanique. J'apprends tout à la débrouille avec des bouquins et des docs trouvés sur internet. Sinon un pote mécano, ou un mécano pote c'est pas mal aussi.

Pour faire des meubles légers je me suis inspiré des tables de tapissier qui sont faites en c-p très fin avec des tasseaux qui rigidifient. Voir aussi les panneaux de portes, légers et assez solides. Même chez moi j'utilise l'aggloméré que quand je l'ai gratos. En te débarassant de l'aggloméré tu devrais gagner pas mal en poids... et sans doute consommer un peu moins.
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fab&Gwen
Traficaménageur


Inscrit le: 09 Mar 2011
Messages: 1332
Localisation: Changeante
Véhicule: Le jardin des lapins

MessagePosté le: Ven 01 Avr 11 10:55 Répondre en citant

Super , je prend bonne note de tes conseils et idées, car ils vont me servir très ( :?: ) vite.
_____________________
Notre présentation
Haut de page
Voir l'aménagement de cet utilisateur Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gaetan
Traficampeur


Inscrit le: 19 Juil 2012
Messages: 4
Localisation: Toulouse
Véhicule: Vito

MessagePosté le: Ven 27 Juil 12 9:37 Répondre en citant

Bonjour,
Désolé de déterrer un sujet aussi vieux, mais c’est le seul fil ou je vois ou on parle du produit que je viens d'acquérir à savoir un isolant de marque WINCO.
Après a voir discuté le vendeur il ma convaincu d'acheter c'est isolant qui n'est pas un multicouche et qui convient pour isoler de la chaleur (ce qui m'intéresse car je vais pas dormir dans mon camion en hiver).
D'ailleur sur la paquet, il est dit qu'il ets utilisé et adapté au camping car/caravane (première fois que je voyait ça.)

Ma question est : est ce que tu es satisfait du produit et ensuite, d'après la notice, il est dit qu'il faut collet le produit sur la tole avec du double face et laisser une lame d'air derrière.
D'après ce que j'ai vu, c'est pas ce que tu as fait.
Ensuite j'imagine que phonique ment, c'est pas ça...
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil du Forum -> ICI on se les montre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction originale par : phpBB-fr.com